L’iPod convaincu de vol à l’étalage virtuel !

Mobilité

Vu dans une chaîne de distribution : un adolescent réalise un vol virtuel grâce à… l’iPod ! Vrai qu’avec son port FireWire, le baladeur MP3 d’Apple permet la copie d’une grande quantité de données en quelques secondes. Dans un registre moins polémique, la firme à la Pomme pourrait faire évoluer les caractéristiques de son lecteur et/ou son logiciel pilote iTunes dans les semaines à venir.

Kevin Webb n’en croyait pas ses yeux? Ce consultant en informatique texan, a rapporté à nos confrères de Wired avoir suivi de près les manoeuvres d’un adolescent équipé d’un iPod (voir édition du 23 octobre 2001) dans un des magasins de la chaîne CompUSA. Le jeune homme après être entré en écoutant de la musique, s’est raccordé à l’un des Mac du magasin par le biais d’un cordon FireWire. Regardant par dessus son épaule, Webb l’a vu copié les 196 Mo du dossier de Microsoft Office présent sur le disque dur de la machine par simple glisser-déposer en moins d’une minute. Un vrai vol technologique virtuel ! L’iPod équipé d’une prise à haut-débit FireWire monte automatiquement sur le bureau d’un Mac lorsqu’on l’y raccorde, et se comporte alors comme un disque dur classique. Et les applications Mac copiées fonctionnent habituellement sans efforts supplémentaires. Au contraire des applications sous Windows qui nécessitent forcément une procédure d’installation. Pour celles qui nécessitent un code utilisateur ou un numéro de série, deux parades existent : copier les fichiers ad hoc sur l’ordinateur qui dispose du logiciel ou se procurer un code pirate sur Internet.

L’iPod bientôt connectable à un PC

Le baladeur MP3 de la Pomme est devenu un périphérique à avoir (voir édition du 22 janvier 2002). Les sites de trucs et astuces le concernant fleurissent aux USA comme en France, où l’apparition du site ipodfanatic est révélateur de l’intérêt suscité. Les utilisateurs de PC ont été pour le moment tenus à l’écart (voir édition du 25 octobre 2001). Mais l’iPod devrait pouvoir être connecté à leur ordinateur sans problème grâce à la version finale de Xplay (voir édition du 19 novembre 2001) qu’une société s’apprête à commercialiser pour 40 dollars (environ 45 euros). Le logiciel permet de charger des fichiers sur l’iPod via Windows Media Player. Xplay fait considéré le lecteur d’Apple comme un volume par Windows. Une pré-version est téléchargeable sur le site de la firme. La possibilité d’utiliser iPod avec un PC ne devrait toutefois pas multiplier le piratage de logiciels Windows dans les rayons des magasins, en raison de la plus grande complexité de leur installation. Reste que le périphérique, plus considéré comme un baladeur MP3 que comme une unité de stockage externe, rend leurs utilisateurs moins susceptibles de se faire pincer !

Une nouvelle version de l’iPod

Après près de 5 mois d’existence, le périphérique numérique d’Apple pourrait être mis à jour sous peu, selon une rumeur rampante émanant du site Macosrumors. Il pourrait passer à 10 Go, pour des prix allant de 399 à 499 dollars (de 450 à 570 euros), un modèle de 5 Go à 299 dollars restant disponible (340 euros). Le logiciel de l’iPod évoluerait pour intégrer un égaliseur et iTunes (voir édition du 24 octobre 2001), son logiciel pilote serait mis à jour. Dans le même temps, les services spécifiques Internet iTools d’Apple pourraient être mis à contribution pour fournir de nouvelles fonctionnalités dont les caractéristiques n’ont pas été dévoilées, mais qui pourraient faire leur apparition dans Mac OS X 10.2, selon le site américain Think Secret. Parallèlement, il se dit que l’interface FireWire 2 pourrait être utilisée faisant passer la vitesse de transmission à 800 Mbits/s, ce qui permettrait la copie de données deux fois plus rapidement que la première version du lecteur ! 1 000 titres musicaux transiteraient alors en moins de 5 minutes d’un ordinateur au lecteur. De quoi stimuler le vol virtuel à l’arrachée ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur