L’iPod en mal d’autonomie

Mobilité

Le baladeur numérique d’Apple est souvent critiqué pour son manque d’autonomie. Mais des solutions, internes ou externes, existent pour pallier ce défaut.

Pas plus de 8 heures pour l’iPod Mini et près de 12 heures pour l’iPod de dernière génération. Le principal point faible du baladeur numérique d’Apple reste, près de trois ans après sa sortie, son autonomie. Apple l’a bien améliorée (voir édition du 19 juillet 2004) mais aujourd’hui la concurrence affiche des temps d’utilisation records : le Rio Carbon disposerait, selon son constructeur, de 20 heures d’autonomie, tandis que le dernier Zen Touch de Creative est capable de fonctionner pendant 24 heures en lecture de MP3 échantillonnés à 128 kbit/s et 32 heures sur des morceaux à 48 kbit/s.

Face à ses concurrents, l’iPod fait donc figure de parent pauvre. D’autant plus qu’Apple a souvent été critiquée pour sa manière de traiter la question de l’autonomie et de la durée de vie de la batterie de son baladeur (voir édition du 27 novembre 2003). On ne compte plus les remarques d’utilisateurs désespérés par l’importante baisse d’autonomie de leur lecteur fétiche au bout de quelques mois d’utilisation. Si Apple n’y a pas apporté de solution, le problème a d’abord été contourné par une offre de batterie additionnelle. Belkin a ainsi proposé un pack donnant 15 heures d’autonomie supplémentaire. Mais la dernière offre en date fait mieux : la société américaine Battery Technologies Inc propose un pack additionnel offrant jusqu’à 40 heures supplémentaires de fonctionnement. Le périphérique, destiné aux iPod de troisième génération et aux iPod mini, pose toutefois un sérieux problème : il est volumineux.

Des batteries plus puissantes

La solution plus couramment adoptée par les fans d’iPod consiste à en remplacer la batterie interne. Cette opération permet d’obtenir jusqu’à 23 heures et 30 minutes d’autonomie, ainsi que l’a révélé le blog de SVM Mac (voir blog du 28 septembre 2004). L’astuce : l’utilisation d’une batterie de 2100 mAh en lieu et place du modèle à 1300 mAh fourni avec l’iPod. Une capacité supérieure de 70 % qui a son prix : près de 40 dollars, un tarif en forte baisse en comparaison de ce qu’Apple pouvait offrir au lancement du premier iPod (voir édition du 26 octobre 2001). De nombreuses offres de remplacement de batteries existent sur Internet et certains sites s’en sont même fait une spécialité, comme iPodbattery.com. Ces échoppes en ligne fournissent d’ailleurs le kit de démontage de l’iPod avec la batterie de remplacement. Quelques témoignages montrent que le remplacement s’avère généralement peu fastidieux. Devant ces efforts, espérons qu’Apple entendra le message de ses clients et décidera d’inclure des batteries de capacité supérieure dans sa prochaine génération d’iPod.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur