L’iPod, une bonne affaire ?

Mobilité

Le petit lecteur MP3 est listé sur le magasin en ligne d’Apple entre 399 et 649 euros TTC. Mais il est possible de trouver la version à 10 Go dans le commerce pour 459 euros, alors qu’elle en coûtait encore près de 720 il y a peu ! L’iPod 5 Go a aussi connu une baisse de plus de 25 % de son prix ! Une aubaine ? Certains n’en doutent pas : l’iPod a déjà fait le tour du monde et les sites spécialisés fleurissent !

Avec un prix affiché sur le site d’Apple, toutes taxes comprises, entre 399 et 649 euros, l’iPod commence à devenir une bonne affaire. Même si on compare son prix à celui pratiqué aux Etats-Unis : ramené à des tarifications hors taxes (les prix de l’Apple Store US sont en hors taxes sur les ventes), les différences de prix ne dépassent pas 10,37 %, et même 4,37 % pour l’iPod à 10 Go ! Mais il est possible de trouver le même lecteur pour 460 euros sur le site de la Fnac, alors même qu’il était commercialisé à plus de 720 euros par les revendeurs Apple agréés il y a de cela moins de quinze jours ! La plus forte baisse de tarif s’applique à la version à 5 Go : près de 27 % de baisse ! Dommage que ce modèle ne soit pas proposé avec les accessoires des deux autres versions (housse de transport, télécommande). Mais la meilleure affaire reste sans doute la version à 10 Go, au coût quasi similaire de part et d’autre de l’Atlantique et qui a vu son tarif chuter de plus de 20 %. Même le tarif de la version haut de gamme du lecteur (désormais pourvue de 20 Go) a vu son tarif corrigé à la baisse de près de 9 %. Comparativement aux offres concurrentes similaires, l’iPod s’avère bien positionné. A titre d’exemple, l’Archos Jukebox de 10 Go est bien proposé à 359 euros, mais il ne dispose pas des atouts de l’iPod : fonctionnalités de stockage, possibilité de démarrer un Mac sur le disque dur du lecteur, vitesse de synchronisation, recharge électrique par le biais du câble de transmission des données ou fonctions complémentaires d’agenda et de répertoire. Fonctions qui s’avèrent bien pratiques à l’usage. Ne parlons même pas des lecteurs MP3 fonctionnant avec des modules de mémoire vive, dont le modèle le moins cher est proposé à près de 130 euros mais ne permet de stocker que dix morceaux de trois minutes échantillonnés à un bon niveau de qualité (160 Kbits/s).

L’iPod en balade

Les fanatiques de l’iPod commencent d’ailleurs à être légion, comme en témoigne le nombre de sites qui lui sont dédiés sur Internet. On trouve, au hasard de la navigation, des sites personnels tout autant que des sites professionnels. Sur iPodlounge par exemple, on trouvera une galerie de clichés du lecteur d’Apple, grand baladeur devant l’Eternel, puisque photographié d’un bout à l’autre du monde ! Comme dans la série des Martine, ces livres pour enfants, vous retrouverez donc au hasard des 356 vues déjà éditées : l’iPod à Paris, l’iPod en Suède, l’iPod sur la place St Marc à Venise, l’iPod sur la route des extra-terrestres (dans le Nevada), l’iPod aux chutes du Niagara, le reflet de Jaguar dans l’iPod à MacWorld 2002 ou bien encore le premier bateau de guerre recouvert de métal se reflétant dans le premier lecteur MP3 recouvert de métal, dans le port de Portsmouth en Angleterre ! Bref, l’iPod à tout faire ou l’iPod autour de la Terre ! Mais certains sites sont beaucoup plus pragmatiques, comme everythingipod, qui annonce d’emblée les périphériques et autres gadgets disponibles pour le petit lecteur. Cela va des haut-parleurs miniatures à l’égaliseur, en passant par la jaquette couleur Aqua ! Quant au site français ipodfanatic, il propose les dernières mises à jour du firmware en téléchargement (lien vers le site Apple), des dossiers, des astuces ainsi que des fichiers à télécharger. Il semble donc que le petit lecteur d’Apple soit en vie, et bien en vie. Attention pour autant de ne pas l’ensabler cet été !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur