Liquid Audio s’associe à IBM

Cloud

Liquid Audio, le créateur du format de fichiers sonores du même nom, vient de passer un accord avec IBM portant sur la technologie DRM (Digital Right Management). Pour Liquid Audio, l’intérêt est de proposer des solutions tout intégrées pour la vente de musique en ligne.

Malgré le standard MP3 et son modèle de distribution gratuit, certains croient encore que la vente de musique en ligne est promis à un bel avenir. Liquid Audio et IBM, par exemple, qui viennent de s’associer afin de fournir aux éditeurs une solution pour la vente de musique sur Internet. Liquid Audio vient d’obtenir d’IBM la licence de sa technologie DRM (Digital Right Management, gestion des droits numériques), visant à faciliter tous les processus de gestion d’un site de téléchargement payant. Une expérience test combinant les technologies Liquid Audio (protection et qualité de diffusion) avec celles d’IBM (gestion des flux) a déjà commencé depuis jeudi sur le site de BMG, l’éditeur se mettant à la vente en ligne des compostions de ses artistes.

Avec la licence DRM, Liquid Audio souhaite proposer à ses futurs clients (éditeurs, labels indépendants, artistes) une solution tout intégrée pour la vente en ligne. Le but étant de s’imposer face aux autres formats audio, avec une base de clients installée représentant les principaux fournisseurs de musique au grand public. Reste à savoir si, du fait des mauvaises habitudes prisent ces dernières années par les consommateurs (CD copiés, échanges de fichiers, etc.), cet accord aura un réel impact sur le monde de la distribution musicale.

Pour en savoir plus : Liquid Audio


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur