Lithium voudrait se tailler une e-réputation avec Klout

CloudCRMMarketing
klout-rachat-lithium

L’éditeur américain Lihtium (gestion de la relation client en mode SaaS) voudrait acquérir le service Klout, qui exploite un indicateur sur la portée de l’influence sur les réseaux sociaux.

Klout, qui permet de mesurer son influence sur les réseaux sociaux, serait sur le point d’être cédé à Lithium Technologies du nom d’un fournisseur américain de solution de gestion de la relation client e mode hébergé (SaaS). Le montant de la transaction porterait sur moins de 100 millions de dollars en cash et en actions, révèle Re/code.net. Les parties concernées ne font pas de commentaires.

C’est une opportunité qui se présente pour le service Klout un brin présompteux, qui a levé un montant de 40 millions de dollars depuis sa création en 2008 auprès d’investisseurs comme Kleiner Perkins, Venrock et Institutional Venture Partners.

Parallèlement, son acquéreur Lithium, qui évolue dans le domaine de la gestion de l’expérience client en exploitant les réseaux sociaux, monte en puissance. Depuis sa création en 2001, l’éditeur installé à San Francisco a levé plus de 150 millions de dollars (dont un tiers en septembre 2013) auprès de fonds comme New Enterprise Associates, Benchmark ou Shasta Ventures.

Il revendique 400 clients dont des pointures comme AT&T, BT, Best Buy, Indosat, Sephora, Skype et Telstra et vise désormais l’introduction en Bourse. Lihtium est présent en France avec des clients comme Sosh, HP, cvous.com et Leroy Merlin.

Quiz : LinkedIn, Viadeo…Connaissez-vous le vraiment réseautage ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur