L’iTunes Music Store atteint le milliard de téléchargements

Mobilité

Trois ans après le lancement de sa plate-forme de musique, Apple affirme détenir 80% de part de marché sur le marché de la musique numérique.

Le service de musique en ligne d’Apple, l’iTunes Music Store (iTMS), a atteint son objectif symbolique d’un milliard de titres vendus depuis sa création. En téléchargeant le titre Speed of Sound de l’album X&Y de Coldplay, Alex Ostrovsky, un habitant de West Bloomfield dans le Michigan, a ainsi gagné un iMac 20 pouces, 10 baladeurs iPod et un bon d’achat de 10 000 dollars valable sur l’iTunes Music Store.

Lancé en 2003 aux Etats-Unis, le service d’Apple a ensuite été décliné en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne (voirédition du 16 juin 2004). La firme a annoncé en janvier dernier qu’elle détenait 80 % du marché de la musique numérique et vendait plus de 3 millions de titres chaque jour. Au rythme de croissance actuel, la barre des deux milliards pourrait être franchie d’ici la fin de l’année.

Le moindre succès des offres par abonnement

L’iTMS a été l’un des premiers services proposant aux internautes d’acheter légalement des fichiers musicaux à l’unité. Des concurrents comme Napster ou Rhapsody ont, de leur côté, tenté d’imposer un modèle de consommation par abonnement qui n’a pas rencontré le succès escompté : les consommateurs ne semblaient pas apprécier le fait de ne plus avoir accès à leur musique une fois leur abonnement arrêté.

Avant le lancement de l’iTMS, les maisons de disques montraient une certaine réticence à vendre de la musique par téléchargement par peur du piratage. Aujourd’hui encore, certains artistes, comme le groupe Metallica, refusent toujours de commercialiser leur production autrement que par albums complets.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 24 février 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur