Live streaming sur mobile : Meerkat pivote face à l’essor de Periscope

Apps mobilesMobilité
meerkat-live-streaming-mobile-pivot
5 1

Meerkat, perçu comme le principal challenger de Periscope dans le segment du live streaming sur smartphones, fait évoluer son positionnement.

Il y a presque un an, Meerkat annonçait une levée de fonds de 14 millions de dollars. On préconisait à l’époque une grosse bataille dans le live streaming sur mobile face au duo Twitter-Periscope.

La start-up israélo-américaine avait fait sensation lors de la dernière édition du festival South by Southwest (SXSW) sachant que la prochaine démarre session démarre le 11 mars prochain.

Mais, depuis, le soufflet est retombé. Selon Re/code, Meerkat effectue un pivot. Le CEO Ben Rubin évoque la volonté de transformer la plateforme en réseau social centré sur la vidéo « où tout le monde est toujours en direct ».

« L’équipe travaille sur quelque chose de nouveau », esquisse Ben Rubin. Même si le fondateur de Meerkat reste peu disert sur les contours de la nouvelle orientation, il a publié sur le blog de la société la lettre envoyée à son pool d’investisseurs pour leur expliquer la démarche de changement.

Le business du live streaming sur les terminaux mobiles est difficile à trouver et Meerkat en tire les conséquences.

Depuis le rachat de Periscope par Twitter survenu en début d’année 2015, l’app de live streaming monte en puissance.

Juste avant la publication des résultats financiers de Twitter sur l’année 2015, le groupe Internet de Jack Dorsey avait balancé quelques indicateurs sur l’usage de son app de live streaming : plus de 10 millions de comptes Periscope (relevé de compteur en août 2015), « l’équivalent de 40 années de vidéos visionnées chaque jour sur Periscope », plus de 100 millions de vidéos réalisées en direct…

Depuis le 12 janvier, les vidéos Periscope sont accessibles directement depuis les flux d’actualité Twitter, ce qui favorise la visibilité des opérations de live streaming depuis un smartphone.

En France, Periscope a gagné une notoriété soudaine en raison de l’actualité dans laquelle l’app s’est distinguée : le Président de la République François Hollande (malmené via Periscope lors de sa visite dans les locaux de Showroomprivé) et le footballeur du PSG Serge Aurier (et ses messages indélicats à propos de son coach Laurent Blanc) ont pris conscience qu’il valait mieux s’en méfier en raison des risques de perte de contrôle de l’information diffusée…

Au regard de l’évolution des débits associés à l’Internet mobile (essor de la 5G) et des fonctions vidéo toujours plus poussées des smartphones, on peut parier sur d’autres initiatives hors Periscope.

De son côté, Facebook avait inauguré une fonction Live l’an passé. En France, on peut compter sur une start-up comme Plussh.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur