LivingSocial a annoncé une vague de 400 licenciements

Cloud
livingsocial licenciements

Le service américain d’achats groupés de coupons LivingSocial a annoncé la suppression de 400 postes, la plupart implantés aux Etats-Unis.

Rien ne va plus pour les sites américains de deals et d’achats groupés sur Internet. Alors que Groupon est dans la tourmente boursière et que son P-DG et fondateur est sur un siège éjectable, c’est au tour de LivingSocial d’annoncer une mauvaise nouvelle : le licenciement de 400 salariés, soit 10% de ses effectifs.

La majorité des postes concernés se trouvent aux Etats-Unis, et quelques dizaines à l’étranger.

Ce vaste plan de suppressions d’emplois devrait permettre à LivingSocial, fondé en 2007 à Washington et installé dans 19 pays, de réduire ses coûts, et d’assurer sa “croissance et rentabilité à long terme”, pour mieux investir dans des activités porteuses, comme la mobilité et le marketing.

 

Quizz : Connaissez-vous bien les navigateurs Web ?

Crédit image : Copyright Prosotphoto-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur