LivingSocial : le réseau “social commerce” vise aussi la France

Cloud

Le réseau “e-commerce 2.0” américain, qui propose des “aubaines fabuleuses” (“1-day deals”), lève 400 millions de dollars. Son expansion géographique passera par l’Hexagone.

LivingSocial, la plate-forme communautaire qui propose “une bonne affaire” par jour, vient d’annoncer une levée de fonds de 400 millions de dollars auprès d’un bouquet “d’investisseurs publics et privés” (déjà présents dans le capital et des nouveaux) mais la liste globale reste confidentielle.

Depuis sa création en 2007, la société, basée à Washington, a levé 600 millions de dollars. Elle est dirigée par Tim O’Shaughnessy (ex-AOL).

Des fonds d’investisssement comme Grotech Ventures ou Lightspeed Venture Partners et des entrepreneurs comme Steve Case (ex-AOL) ont pris position.

On parie sur une montée en puissance d’Amazon dans le capital de LivingSocial mais le groupe de Jeff Bezos ne fait aucun commentaire.

Ce nouvel apport d’argent va servir au développement de nouveaux produits et à l’expansion géographique du service dédié au “social commerce” dans la lignée d’un Groupon.

La société Web 2.0 recense 26 millions de membres pour 206 “deals quotidiens” par jour dans 46 catégorie de produits.

Désormais doté d’un effectif dépassant les 1300 employés, elle a monté en puissance en procédant à l’acquisition de Let’s Bonus et d’InfoEther (développement Ruby on Rails).

En 2010, elle a racheté Urban Escapes sur la thématiques des séjours d’aventure.

Elle a également pris position en Australie en acquérant une participation majoritaire dans Jump on It.

Quid du marché européen ? LivingSocial a débarqué au Royaume-Uni et effleure Paris.

En l’état actuel, on a entreaperçu une déclinaison française du service “1-day deals” (traduit en “aubaines fabuleuse chaque jour avec des rabais pouvant atteindre jusqu’à 90 % dans les restaurants, bars, spas, cinémas, etc., de votre localité”).

Il est juste précisé que le lancement surviendra “bientôt”. Mais les relais Twitter et Facebook sont déjà ouverts pour accueillir les premiers membres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur