Livraison : Amazon pourrait constituer sa propre flotte aérienne

E-commerceMarketing
amazon-boeing
3 7

Amazon pourrait bientôt devenir transporteur aérien en testant la location de Boeing 767, qui lui permettrait de prendre la main sur la livraison de colis sans plus dépendre de prestataires comme UPS.

Amazon voit grand ! Prochaine étape : se doter de sa propre flotte d’avions, tout simplement. Selon des informations révélées par Seattle Times, le groupe d’e-commerce serait en train de négociation d’une location avec option d’achat de 20 Boeing 767 pour mettre sur pied son propre service de fret aérien.

Si ce projet se concrétise, d’ici la fin du mois de janvier, Amazon serait totalement indépendant tout le long de sa chaîne logistique, de préparation de la commande à l’expédition des colis dans ses propres avions, avec une main mise sur le temps d’acheminement des paquets. Le groupe américain ne dépendrait donc plus de son prestataire actuel, comme UPS, et des éventuels avaries qu’il ne peut contrôler (retard, perte de colis, grèves,…)

Dans un premier temps, le groupe d’e-commerce louerait l’avion et l’équipage, afin d’assurer un développement rapidement de sa nouvelle structure de livraison et d’éviter un coût d’investissement prohibitif, comme dans le cas d’un achat.

L’idée serait de d’abord de tester la viabilité pratique et économique d’un tel projet.

Amazon aurait ainsi engagé des pourparlers avec des loueurs d’avions cargo, tels que Transport Services Group (ATSG), Atlas Air et Kalitta Air.

 

Crédit image : Momente – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur