Localismarket.fr lève des fonds pour promouvoir la consommation locale

EntrepriseLevées de fondsMarketing
localismarket-levee-fonds

A travers un modèle économique original, la place de marché bretonne Localismarket incite à l’achat de proximité pour faire vivre le commerce local. Elle vient de lever 210 000 euros.

La place de marché Localismarket.fr, exploitée par une start-up bretonne (Orion Network), a bouclé un deuxième tour de table de 210 000  euros auprès d’investisseurs de la région : réseau Bretagne Sud Angels, Fond Octave II et un investisseur privé breton (Fond Kreizig).

Début 2013, la jeune pousse avait réuni 100 000 euros auprès de sept investisseurs de Bretagne Sud-Angels pour amorcer le démarrage. Selon Christophe Fournier, président co-fondateur, la priorité est donné au développement dans l’Hexagone.

Le service, lancé en mai 2013, permet d’accompagner désormais plus de 1100 e-commerçants de proximité en France, qui mettent en vente plus de 110  000 produits sur Localismarket.fr. La place de marché n’accepte que des vendeurs professionnels basés en France (Siret obligatoire). Localismarket s’adresse donc en priorité aux artisans, commerçants et prestataires de services indépendants qui cherchent à s’initier au commerce électronique.

Dans son modèle économique original, il est établi que “Localismarket ne prend aucune commission sur les ventes pour se rémunérer”.

En revanche, de l’autre côté, tout acheteur-utilisateur final doit adhérer au programme de fidélité local, “qui prélève 1% sur vos ventes afin de dynamiser les ventes sur la plateforme Localismarket et le commerce local autour de votre magasin physique”.

Dans les conditions générales d’utilisation, il est stipulé que “le programme de fidélité permet aux acheteurs de cumuler des euros (1% du montant de leurs achats effectués dans un rayon de 100 kms autour de leurs domiciles) dans leur cagnotte Localismarket. En retour, cette cagnotte peut uniquement servir à acheter localement.” Quant aux frais de transactions CB, elles s’élèvent à 0,2 euro + 0,2 % du montant de la transaction.

Sous un autre angle, “Localismarket.fr parie sur un procédé à la fois simple et ingénieux pour encourager le retour à la proximité. Chaque consommateur dispose d’une cagnotte qui se remplit quand il achète local et a contrario, compense sous la forme d’un don à reverser lorsque l’achat excède 100 km”, peut-on lire dans une contribution blog de la Fondation Hulot qui bénéficie des dons récoltés par ce biais.

D’ici août 2014, la société exploitant Localismarket.fr envisage une nouvelle levée de fonds d’un montant maximum de 1,5 million d’euros. Pour avancer encore plus vite.

“Nous arrivons dans une période de mutation de l’économie de proximité. Le pétrole, de plus en plus cher, va amener à réduire son espace d’achat”, assure Sylvain Gréal, cité dans un article de présentation de la société publié dans Ouest France datant de janvier 2013. “Consommer local va devenir une tendance économique en plus d’être une tendance écologique.”

Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur