Location d’habitations entre particuliers : GuestToGuest prend de l’assurance avec la MAIF

E-commerceMarketing
guesttoguest-levee-fonds-maaf

Alternative des plans Airbnb, le service GuestToGuest d’échange et de location d’habitations entre particuliers lève quatre millions auprès de la MAIF.

A travers une levée de fonds de 4 millions d’euros, la MAIF apporte son soutien à GuestToGuest, un service gratuit d’échange et de location d’habitations entre particuliers.

Les deux parties se connaissaient déjà : puisque la start-up parisienne avait déjà souscrit une assurance auprès de la compagnie.

Co-fondé en 2011 par Emmanuel Arnaud et Charles Edouard Girard, GuestToGuest a désormais un partenaire solide pour l’accompagner dans son développement.

La start-up, qui suit les traces de l’américain Airbnb, vise 1 million de membres d’ici 2018. Dans sa base de données, elle propose à ses membres un choix de plus de 115 000 maisons pour passer les vacances.

Pourquoi la MAIF montre un certain intérêt ? La compagnie d’assurance affiche d’abord un certain volontarisme pour soutenir l’économie de partage.

Ainsi, en début d’année, elle a monté une équipe dédiée à l’économie collaborative et aux pratiques émergentes afin de monter des passerelles avec des start-up engagées dans ce créneau.

De plus, la MAIF a des intérêts commerciaux à travers le service GuestoGuest : depuis septembre 2014, chaque membre peut souscrire une assurance optionnelle qui couvre l’hôte comme l’invité sur différents types de risques (responsabilité civile, annulation, interruption).

Le service d’intermédiation est gratuit (pas de frais d’abonnement ou de transaction). Les échanges de maisons peuvent passer par une monnaie virtuelle (les GuestPoints), qui sert de gage de confiance.

Néanmoins, GuestToGuest propose deux services optionnels payants : la caution (la start-up joue le rôle de tiers de confiance en prenant au passage une commission de 3,5%) et la vérification qui permet de s’assurer de l’identité d’un membre (prestation facturée 25 euros).

Ca bouge dans le secteur en France : en novembre dernier, le service de location de biens E-Loue.com avait acquis Sejourning.com (location de courte durée de résidences entre particuliers).

(Crédit photo : Page Facebook de GuestToGuest)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur