L’offre bureautique de Sun en route pour le succès ?

Cloud

Bientôt commercialisée, l’offre logicielle pour PC de Sun Microsystems, qui associe Linux et la suite bureautique StarOffice, intéresserait déjà beaucoup de monde.

Récemment, un responsable d’IBM Global Services expliquait que Linux était désormais mûr pour équiper les PC des entreprises, alors que jusqu’à présent IBM avait la position inverse (voir édition du 12 novembre 2003). Conséquence : ce dernier va engager d’importants moyens pour promouvoir cet usage de Linux. Ce faisant, il suit l’exemple de Sun Microsystems qui a élaboré sous le nom de Java Desktop System un bundle associant Linux et la suite bureautique Staroffice, acquise il y a quelques années (voir édition du 17 septembre 2003). Java Desktop System sera commercialisé d’ici à la fin de l’année au prix de 50 dollars par utilisateur et par an. L’initiative de Sun a, dans l’ensemble, été interprétée comme une persistance dans l’erreur, le groupe informatique s’épuisant à systématiquement contrecarrer Microsoft. Ainsi, il y a quelques semaines, un analyste de Merril Lynch, recommandait dans une lettre ouverte à Scott McNeally, le patron de Sun, entre autres conseils stratégiques, de renoncer à ses ambitions sur le terrain du PC.

Pourtant, d’après The Register, qui cite des sources internes à Sun, ce dernier se serait d’ores et déjà associé à des fournisseurs de services en ligne comme Yahoo et d’importants fournisseurs d’accès à Internet afin de commercialiser une offre de location mensuelle de sa suite bureautique, selon le principe de l’ASP. Des contrats avec de gros fournisseurs de PC tels que HP ou IBM auraient également été conclus. Enfin, des entreprises auraient de même passé commande. Résultat : l’activité de Sun relative aux PC de bureau est sur le point de devenir bénéficiaire. Et ça, ce n’est pas une rumeur mais une déclaration officielle de Jonathan Schwartz, responsable de l’activité logicielle de Sun. “Je suis très confiant sur le fait qu’à court terme les sceptiques n’auront plus qu’à se taire”, a-t-il en outre déclaré à The Register. Bref, avec, à quelques jours d’intervalle, les déclarations d’IBM et les indiscrétions concernant Sun, il existe un faisceau d’indices qui porte à penser qu’il se passe quelque chose du côté de Linux en tant que système d’exploitation pour PC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur