Fieldbook D1 : une tablette Android durcie signée Logic Instrument

MobilitéOS mobilesTablettes
Logic Instrument FieldBook D1 tablette

Logic Instrument, société high-tech française, renforce son offre de tablettes numériques professionnelles avec la Fieldbook D1, une 7 pouces sous Android Ice Cream Sandwich et certifiée IP64 avec son châssis durci (bonus galerie photos).

Pour appuyer sa conquête du milieu professionnel au diapason des terminaux mobiles, le fabricant français Logic Instrument mise sur Android et l’implémente, en version 4.0 Ice Cream Sandwich, dans la Fieldbook D1, une tablette de 7 pouces qui dispose d’un châssis durci certifié IP54.

Cette distinction induit dans l’absolu l’immunité du produit face aux projections d’eau.

Logic Instrument porte cette résistance au seuil de l’étanchéité et ajoute que l’ensemble est conçu pour encaisser les chocs consécutifs aux chutes d’un mètre de hauteur.

Contrepartie à cette robustesse affichée comme un argument déterminant dans l’optique d’une utilisation en environnement hostile, les 580 grammes affichés au compteur font de cette Fieldbook un poids lourd dans sa catégorie.

La configuration n’en semble pas pour autant à cette image : en conjonction avec Android Ice Cream Sandwich, ce ne sont pas tant ces 16 Go de mémoire interne qui sonnent faux, mais davantage les 512 Mo de RAM et le processeur monocoeur Samsung C110 à 1 GHz.

En outre, quand certains constructeurs (en tête de liste, Panasonic et ses ToughPad) soignent la qualité de l’écran, Logic Instrument se cantonne à un panneau capacitif à technologie TFT et résolution 1024 x 600 points, pas forcément adéquat en conditions de forte luminosité.

Passé les caches protecteurs qui constellent le pourtour de la tablette, le tout-tactile prône sur les appareils orientés consumer laisse la place aux boutons : mise en veille instantanée, accès direct aux caméras, affichage du menu… les commandes matérielles sont légion.

Un constat nettement moins applicable à la connectique, qui inclut un USB 2.0 hôte, un mini-USB 2.0 OTG (connexion filaire avec un PC), un lecteur de cartes microSD, un haut-parleur stéréo et un port mini-HDMI.

A noter toutefois quelques éléments différenciateurs tels que l’entrée son en jack 3,5 mm (niveau ligne) et les capacités 3.5G en guise de complément au Wi-Fi 802.11n, lui-même secondé du Bluetooth 2.1+EDR.

A 875 euros TTC pour le modèle de base, Logic Instrument table sur la flexibilité d’Android pour délivrer ses solutions à la demande et ainsi adresser les besoins de chacun de ses clients.

A partir d’une image système, il est possible d’ajouter des applications sur mesure et d’activer options de sécurité. Un connecteur ActiveSync est disponible en standard, permettant la synchronisation avec des serveurs de messagerie Exchange.

Logic Instrument : des équipements de test à l’informatique durcie
Basée à Domont (Val-d’Oise), la société Logic Instrument exerce depuis 1987. A ses origines, elle concevait des équipements de test pour l’industrie. Ses champs d’action se sont diversifiés pour converger vers l’informatique professionnelle durcie (ordinateurs portables Getac) et semi-durcie (gamme Tetra), essentiellement utilisée dans les transports, l’aéronautique et l’armée.Avec à son actif 35 salariés, Logic Instrument a progressivement adopté un modèle de vente directe, notamment via son entité implantée en Amérique du Nord. La société a réalisé un chiffre d’affaires 2011 de 12,3 millions d’euros.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur