Logiciel militaire et secrets commerciaux Xbox volés : des pirates inculpés

Cloud
Vols-logiciel-militaire-secrets-commerciaux-Xbox-pirates-rattrapés-justice

Un groupe de pirates avait subtilisé un logiciel d’entraînement de l’US Army et des secrets commerciaux relatifs à la console de jeux Xbox One de Microsoft.

Aux Etats-Unis, quatre individus âgés de 18 à 28 ans sont inculpés de piratage dans la période janvier 2011 – mars 2014. Les griefs ne manquent pas : fraude informatique et électronique, infraction copyright, accès frauduleux dans les réseaux, fraude via la messagerie, usurpation d’identité et vol de secrets commerciaux.

Le groupe de pirates aurait volé un logiciel d’entraînement de l’armée américaine et des secrets commerciaux relatifs à la console de jeux Xbox One de Microsoft. Un dossier sensible qui vient d’être déclassifié alors que les charges à l’encontre du groupe de personnes remontent à avril.

Plus précisément, le groupe comprenant trois Américains et un Canadien auraient subtilisé un logiciel, développé par Zombie Studios, qui était destiné à la formation des pilotes d’hélicoptères de chasse Apache. D’autres firmes auraient été victimes dans cette série de méfaits comme Epic Games ou Valve.

Autre charge incombant aux individus qui font l’objet d’une inculpation : la collecte d’informations confidentielles et des données (comme des codes sources) sur la console Xbox One et sur des versions préliminaires de jeux vidéo, dont l’opus Call of Duty: Modern Warfare 3 et Gears of War 3.

Parmi les méthodes employées de piratage figurent des attaques par injection SQL et le vol d’identifiants et de mots de passe de collaborateurs des sociétés visées ou de partenaires de développement.

Dans la communication du ministère américain de la Justice (DoJ), le montant du préjudice en termes de propriété intellectuelle et de données subtilisées est évalué dans une tranche 100 – 200 millions de dollars.

Deux des personnes poursuivies ont plaidé coupable. Leurs peines seront fixées en janvier 2015. Tandis qu’un cinquième élément localisé en Australie a aussi été inculpé en raison d’un rôle actif présumé dans ce réseau de piratage.

——–
Quiz : Connaissez-vous les Anonymous ?
——-

(Crédit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : GlebStock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur