Logiciels de sécurité : l’influence des poids lourds du marché faiblit

Entreprise

Selon Gartner, les cinq grands fournisseurs de logiciels de sécurité (Symantec, McAfee, Trend Micro…) détiennent une part de marché de 44,3%. Ils étaient à 60% il y a quatre ans.

Derrière un quintet de leaders affaiblis, des start-up aux dents longues se bousculent au portillon.

A en croire une étude signée Gartner, le marché des logiciels de sécurité est plus ouvert que jamais.

Symantec, McAfee, Trend Micro, IBM et CA : ils sont cinq pour un fauteuil, mais ne peuvent même pas se revendiquer un leadership solide.

Selon un pointage effectué sur l’année 2010, les cinq premiers fournisseurs de logiciels de sécurité ne détiennent en effet que 44,3% des parts sur leur marché.

C’est à peine 8 milliards de dollars sur l’exercice 2010. Le club des cinq monopolisait pourtant près de 60% du marché en 2006.

Symantec ne perd pas la tête (18,9% de part de marché), devançant un McAfee solidement accroché à la deuxième place mais loin derrière (10,4%).

Suivent Trend Micro (6,3%), IBM (4,9%) et CA (3,8%).

Pour autant, ce top 5 des “indestructibles” est sous la menace de start-up émergentes.

Celles-ci font preuve de dynamisme et offrent de nouvelles solutions en réaction aux nombreuses évolutions qui touchent l’écosystème informatique.

Chargé d’études chez Gartner, Ruggero Contu évoque “une fragmentation [d’un] marché continuellement en état de consolidation“.

Tous ses éléments seront de nouveaux mis en avant lors d’une session Gartner organisée à la rentrée à Londres sur le thème “Security & Risk Management Summit 2011”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur