Logiciels et services : la croissance devrait se confirmer en 2005

Cloud

Le Syntec informatique a publié son bilan de l’année 2004 dans le domaine des logiciels et services, en hausse de 4 %. Pour 2005, la croissance devrait s’établir entre 4 et 6 %.

Le secteur des logiciels et services a profité en 2004 d’un contexte économique favorable et de la hausse des investissements, ce qui lui a permis d’augmenter son niveau d’activité de 4 %. Telle est la conclusion du rapport établi par Syntec Informatique, la chambre syndicale des SSII et des éditeurs de logiciels.

La croissance constatée en 2003 s’est ainsi confirmée en 2004 dans tous les domaines d’activité : l’infogérance (+ 9 %), l’ingénierie (+ 2 %) et les progiciels (+ 5 %). Les activités de conseil, après une baisse de 10 % en 2003, affichent également une croissance de 3 % en 2004. Ce sont les télécoms et médias, le secteur financier, le secteur public et les utilities qui ont bénéficié des plus fortes hausses.

Une évolution de la demande des entreprises

Cette croissance peut s’expliquer, selon Syntec Informatique, par une évolution de la demande des entreprises qui cherchent à optimiser leur productivité et leur flexibilité grâce à leur système d’information. Face à cette demande, les éditeurs de logiciels et SSII ont su faire évoluer leurs offres, notamment en y intégrant des services de conseil et d’expertises.

L’année 2005 devrait confirmer cette reprise économique, “limitée mais durable” selon Syntec Informatique. Ce dernier prévoit ainsi une hausse comprise entre 4 et 6 % pour l’ensemble du secteur des logiciels et services, avec une mention spéciale pour les activités de conseil, d’infogérance et d’édition. Les secteurs les plus bénéficiaires de cette croissance devraient être les mêmes qu’en 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur