Logiciels : l’AFDEL va orienter le FSI dans ses choix d’investissement

Cloud

Le Fonds Stratégique d’Investissement se rapproche du club des éditeurs de logiciels pour faciliter sa recherche de services TIC porteurs à soutenir.

Le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) et l’Association française des Editeurs de logiciels (AFDEL) ont signé un partenariat d’expertise et de conseil. Objectif : “agir ensemble pour favoriser l’émergence de projets d’investissement adaptés et porteurs de croissance”.

Le fonds souverain, qui réunit la Caisse des Dépôts et l’Etat français et qui a vocation à “soutenir l’effort de compétitivité de l’économie française”, semble déterminé à enrichir son portefeuille de sociétés impliquées dans les nouvelles technologies.

Ainsi, après avoir pris des participations minoritaires dans Led to Lite (conception et la fabrication de luminaire à LED innovants), 3S Photonics (réseaux optiques) et Gemalto (sécurité numérique), il compte se pencher sur les cas des éditeurs de logiciels.

L’AFDEL, qui revendique près de 200 éditeurs membres, va lui procurer des moyens pour élaborer “un diagnostic des enjeux du secteur” face à “l’atomisation” de la filière logicielle en France, renforcer la communication vis-à-vis de la filière logiciels et faciliter la mise en relation avec des entreprises intéressées.

Selon Patrick Bertrand, Président de l’AFDEL, ce partenariat avec le FSI correspond à un besoin exprimé par les éditeurs de logiciels : comment financer la croissance ? Tout en prenant en compte des dimensions d’effort R&D, d’accès au marché, de développement à l’international et de croissance externe.

“L’Association pourra appuyer le Fonds dans l’examen de dossiers d’entreprises du secteur et mobilisera son expertise chaque fois que le FSI la sollicitera avant d’investir dans le capital d’un éditeur”, indique Gilles Michel, Directeur Général du FSI, cité dans le dossier de presse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur