Logistique : Best vise une grosse IPO à New York sous l’égide d’Alibaba

BourseE-commerceEntrepriseMarketing
ipo-best-logistics

Le groupe chinois Best Logistics Technologies, dont Alibaba est le principal client et l’actionnaire majoritaire, vise une IPO à plus d’un milliard de dollars sur le NYSE.

Après ZTO Express l’an dernier*, un autre acteur chinois de la logistique vise une IPO à plus d’un milliard de dollars aux États-Unis.

Le grand saut pourrait survenir le 20 septembre pour Best Logistics Technologies, soutenu entre autres par le groupe e-commerce Alibaba, qui est son principal actionnaire, avec 23,4 % du capital.

Une fourchette de 13 à 15 dollars par action a été définie dans le document remis ce 6 septembre à la Securities and Exchange Commission, gendarme américain des marchés financiers.

La firme, qui a créé pour l’occasion une entité Best Inc. basée aux îles Caïman, compte émettre 53,56 millions d’actions nouvelles pour une introduction sur le NYSE, sous le symbole BSTL.

best-organigramme

Plusieurs actionnaires, dont Goldman Sachs et des fonds liés à l’État chinois, prévoient de vendre 8,54 millions d’actions, avec une option de surallocation portant sur 9,315 millions de titres.

En cas d’exercice de cette option, Best Inc. lèverait, dans le haut de la fourchette, l’équivalent de 1,071 milliard de dollars, en mettant 16,4 % de son capital au flottant.

Le poids d’Alibaba

À l’issue de l’IPO, Alibaba conserverait une participation de 20,1 % et 37,3 % des droits de vote, hors éventuelle sursouscription.

Ancien directeur Chine chez Google, Shao-Ning Johnny Chou, fondateur et principal dirigeant de Best Logistics Technologies, aurait quant à lui 12,4 % des parts, pour 46 % des droits de vote.

Best Logistics Technologies envisage, dans le milieu de la fourchette, un produit net d’un peu plus de 700 millions de dollars. Une enveloppe qui sera injectée pour près de moitié dans le développement de la plate-forme cloud qui sous-tend l’ensemble des services que propose l’entreprise pour piloter les flux de marchandises entre les entrepôts et les magasins.

Le chiffre d’affaires 2016 s’est élevé à 1,305 milliard de dollars, en hausse annuelle de 68 % avec, comme principal poste de revenus, les livraisons express (795 millions de dollars, contre 237 millions pour le fret routier et 183 millions pour les solutions de gestion de la supply chain).

Les pertes, en revanche, ont quasiment doublé, dépassant les 200 millions de dollars. Et elles devraient se creuser en 2017, selon Best Logistics Technologies, dont Alibaba concentre près de 70 % des livraisons.

* ZTO Express avait levé 1,4 milliard de dollars en octobre 2016, sur la base d’une valorisation à 12 milliards. Son cours boursier a chuté de 25 % depuis lors.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur