Logitech s’adapte au monde tactile de Windows 8

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitation
Logitech tactile Windows 8

Avec la nouvelle interface graphique Windows 8, quelle place ont les souris et les trackpads de Logitech dans cette transition ? (galerie photos)

Des souris aux trackpads, Logitech renouvelle ses dispositifs de pointage, au diapason de Windows 8.

Le constructeur suisse multiplie les innovations pour enrichir qualitativement son offre.

Avec son interface graphique transfigurée, le nouvel OS de Microsoft a redistribué les cartes en matière d’expérience utilisateur.

Cet environnement, utilisable dans l’absolu sans clavier ni souris, a stimulé la propension des fabricants high-tech à doter de plus en plus systématiquement leurs produits d’écrans tactiles.

Au-delà des accessoires pour tablettes dont il s’est fait l’un des hérauts, Logitech a pris acte de cette nécessité de rationaliser son catalogue pour le mettre plus en phase avec Windows 8, tout en apportant une plus-value face aux dalles tactiles.

Au dilemme succèdent les ambitions, à l’appui d’un constat : de la tablette au PC, tout terminal est aujourd’hui suffisamment puissant pour produire du contenu, y compris en milieu professionnel. Reste que le tout-tactile et les claviers virtuels compromettent la productivité.

Logitech s’engouffre dans cette brèche avec trois périphériques : un pavé tactile (le Touchpad T650, à 79,99 euros TTC fin octobre) et deux souris les Touch Mouse T400 et T620, respectivement à 49,99 et 69,99 euros TTC, à la même date).

Tactile sur toute sa surface, le trackpad T650 est doté d’une technologie multitouch : il interprète jusqu’à 4 points de contact en simultané, pour un total de 13 combinaisons personnalisables grâce au pilote logiciel SetPoint.

Du simple défilement à l’ouverture directe d’éléments essentiels de l’interface graphique, en passant par le zoom et le lancement d’applications, il reproduit l’expérience Windows 8 sous la paume de la main, au-delà des écrans tactiles.

Sa batterie intégrée au lithium-ion lui assure une autonomie d’un mois sur une charge complète. En revanche, il n’embarque pas de connectivité Bluetooth : pour l’interfacer avec un PC ou une tablette, il est nécessaire d’utiliser un module USB.

Même constat pour la Touch Mouse T620, une souris laser dont toute la partie supérieure est tactile et dont l’autonomie est estimée à 3 mois avec une pile alcaline.

Sur le modèle T400, seule la roulette est tactile, permettant le défilement à l’horizontale et à la verticale, pour 18 mois d’utilisation sur une pile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur