LogMeIn mise sur l’intelligence artificielle de Nanorep pour doper son CRM

CRMEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingStart-up
logmein-nanorep

Pour 45 millions de dollars, l’éditeur américain LogMeIn s’offre la start-up israélienne Nanorep, qui applique l’intelligence artificielle à l’assistance au sens large.

Pour Nanorep, la suite de l’histoire s’écrira dans le giron de LogMeIn.

L’éditeur américain a mis la main sur cette start-up israélienne qui applique l’intelligence artificielle à l’assistance au sens large, entre aide à la navigation sur les sites Web, recommandations pour les achats en ligne et résolution de problèmes dans des applications.

L’accord définitif relatif à cette acquisition que LogMeIn réalise par l’intermédiaire d’une filiale établie en Hongrie a été signé ce 31 juillet. Il y est fait état d’un montant de 45,1 millions de dollars auquel pourront s’ajouter, sur deux ans, 5 millions de dollars sous la forme de paiements conditionnels aux employés de Nanorep qui poursuivront l’aventure.

LogMeIn officialise là sa première opération de croissance depuis celle portant sur LastPass – il avait, en 2015, déboursé 110 millions de dollars, là aussi intégralement en numéraire, pour s’emparer de cet éditeur d’un gestionnaire de mots de passe et d’identités.

Utilisées par des sociétés comme FedEx, Toys”R”Us et Vodafone, les technologies de Nanorep feront l’objet d’une intégration dans la gamme de solutions de relation client de la firme américaine. Et plus particulièrement l’offre de CRM Bold360 lancée au mois de juin. Une manière de monter en puissance face à la référence Salesforce, qui creuse aussi le sillon de l’intelligence artificielle, avec une plate-forme maison baptisée Einstein.

Un air de Citrix

Bold360 a rejoint, dans le portefeuille de LogMeIn*, les services d’assistance à distance Rescue… et GoToAssist, issu de l’acquisition de GetGo, filiale de Citrix.

La gamme de produits issue de cette opération finalisée le 31 janvier 2017 porte aujourd’hui le business de l’éditeur, qui affiche, sur son dernier trimestre d’activité, un chiffre d’affaires plus que triple d’une année sur l’autre, à 257 millions de dollars, pour un résultat net à 14,846 millions.

Stable ce mardi dans les échanges d’après-Bourse, l’action LogMeIn, cotée sur le Nasdaq, est ce matin à son plus haut depuis début mai, à 116,80 dollars, pour une capitalisation boursière avoisinant les 6 milliards.

* Outre les solutions d’assistance et de relation client, le portefeuille comprend des solutions de communication (GoToMeeting, GoToTraining, join.me…) et de gestion des accès (LastPass, GoToMyPC…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur