Loisirs numériques : un marché à 17 milliards d’euros

Mobilité

Selon l’institut d’études GfK, les ventes d’appareils issus des technologies numériques ont doublé en 7 ans. Un marché porté par la vague Internet.

Nouvelle génération de téléphones portables, appareils photos numériques (APN), écrans plasma et LCD, baladeurs numériques, PDA, ordinateurs fixes et portables, lecteur et enregistreur DVD… En 2004, les Français auront dépensé pour près de 13 milliards d’euros en matière d’équipements de loisirs numériques. “Ce qui correspond à un doublement du marché en seulement 7 ans”, souligne l’institut GfK à l’origine de l’étude Les Loisirs Numériques : Succès et Attentes présentée à l’occasion du SLIN (Salon des loisirs interactifs numériques) qui se tient jusqu’au 5 décembre à Paris-La Défense.

Les consommateurs investissent de plus en plus dans les nouvelles technologies. “Les technologies numériques pèsent aujourd’hui pour plus des deux tiers des ventes en Europe”, précise l’étude. Les téléphones portables arrivent en tête des produits mobiles les plus prisés. Surtout les modèles dotés d’un appareil photo, les “photophones”. Selon GfK, 26 % des détenteurs de téléphones auront renouvelé leur matériel pour un photophone (contre 22 % en 2003). Ce marché devrait progresser 14 % en unités pour atteindre 12,8 millions d’unités distribuées.

4 milliards d’euros pour les contenus

Les produits liés à l’image rencontrent également un succès notable. En tête, les téléviseurs LCD, les écrans plasma et les DVD enregistreurs de salon. Ces derniers progressent d’ailleurs au détriment des lecteur de CD désormais vieillissant. A eux seuls, les téléviseurs LCD devraient frôler les 500 000 ventes en 2004. GfK en prévoit 150 000 pour les écrans plasma. Plus de 60 % des foyers seront équipés d’un lecteur DVD en 2004 pour atteindre les 79 % en 2005. Les ordinateurs devraient équiper 44 % des foyers pour la fin de l’année et 49 % en 2005 avec respectivement 32 % et 36 % de connectés au Net. Avec 4,2 millions d’unités, les ventes d’APN connaîtront une croissance de 68 %.

Pour GfK, c’est indéniablement le réseau mondial qui tire les ventes par le haut en tant que vecteur de diffusion de contenu. “Grâce à la pénétration de l’Internet dans les foyers […], de nouvelles opportunités se présentent dans le domaine des contenus via le téléchargement”, estime l’institut d’étude. Musique, vidéo à la demande, sonneries et logos de téléphones portables, etc., ont de l’avenir en ligne. A eux seuls, les contenus numériques pèsent plus de 4 milliards d’euros. Le marché français des loisirs numériques aura généré plus de 17 milliards d’euros en 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur