L’OMC s’oppose aux Etats-Unis à propos des jeux en ligne

Mobilité

Et aussi : La voix sur IP rattachée à la juridiction fédérale aux Etats-Unis – France Télévisions surfe sur le Vendée Globe – BizRate.com devient Shopzilla.

? L’OMC s’oppose aux Etats-Unis à propos des jeux en ligne

Selon une dépêche AFP, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a jugé illégale l’interdiction aux Etats-Unis des services de jeux et de paris en ligne installés en dehors de son territoire. Elle donne raison ainsi à Antigua et Barbuda,un Etat composé de trois îles (Antigua, Barbuda et Redonda) situé dans les Caraïbes. Celui-ci abrite de nombreux services de jeux Internet (des casinos en ligne en particulier), compte tenu de sa règlementation laxiste dans ce domaine. En mars 2003, Antigua-et-Barbuda avait porté plainte contre les Etats-Unis en estimant que la réglementation américaine était contraire à l’Accord général sur le commerce des services (AGCS).

? La voix sur IP rattachée à la juridiction fédérale aux Etats-Unis

La Federal Communication Commission, l’équivalent américain de l’Autorité de régulation des télécommunications, a décidé que les opérateurs de voix sur IP seront rattachés à la juridiction fédérale et non pas aux lois appliquées Etat par Etat. Une mesure qui va faciliter le développement de sociétés high tech qui surfent sur la VoIP comme Vonage. Mais celles-ci devront prendre en compte les grilles tarifaires et les taxes fixées par les opérateurs locaux qui louent une partie de leurs réseaux aux fournisseurs de voix sur IP.

?France Télévisions surfe sur le Vendée Globe

Les sites France2.fr et France3.fr propose un sous-site commun dédié pour couvrir l’actualité de la cinquième édition du Vendée Globe. Le site évènementiel permet de suivre l’évolution des 20 participants, la position de chacun sur une carte interactive. Il propose également des reportages vidéos issus des journaux et magazines des deux chaînes de télévision du groupe France Télévisions.

?BizRate.com devient Shopzilla

Le service américain BizRate.com a décidé de changer de dénomination pour prendre celle de Shopzilla. Le moteur de comparaison des prix de produits (33 millions de produits tirés de 50 enseignes) en profite pour inaugurer une nouvelle version de son service en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur