L’OPA de Sierra Wireless sur Wavecom est en passe de réussir

Cloud

Après le retrait de Gemalto, la firme canadienne a annoncé que l’OPA lancée sur le spécialiste français des solutions de communication sans fil Wavecom vient d’aboutir.

Des discussions étaient en cours depuis décembre dernier, mais c’est désormais officiel : Sierra Wireless a réussi son OPA amicale sur le spécialiste français des solutions de communication sans fil. La firme IT canadienne détient aujourd’hui 13 millions d’actions d’un montant de 8,50 euros chacune, et s’octroie ainsi 84,34% du capital de Wavecom.

Sierra Wireless s’était fixé pour objectif de détenir, au minimum, 50% du capital de l’entreprise française. Les conditions définitives de l’OPA devraient être connues avant le 25 février. La firme canadienne justifie cette opération avec Wavecom en tablant sur la complémentarité de leurs produits et leurs capacités “à générer de la croissance et des synergies significatives”.

Wavecom avait également fait l’objet en fin d’année dernière d’une offre de rapprochement initiée par Gemalto, un spécialiste des cartes à puces. Mais le conseil d’administration du groupe français avait décidé de repousser cette offre de rachat, arguant que l’offre de Gemalto était “clairement insuffisante”. L’OPA lancée par Gemalto valorisait Wavecom à hauteur d’environ 110 millions d’euros.

Mais début novembre, la firme franco-américaine avait décidé de maintenir son offre aux mêmes conditions. Après les fêtes de fin d’année, Gemalto avait finalement décidé de renoncer à son OPA, devant la contre-offre plus alléchante déposée par Sierra Wireless.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur