L’Open XML est désormais un standard de l’Ecma

Mobilité

La voie vers une normalisation ISO apparaît désormais comme une formalité
administrative qui nécessitera encore de nombreux mois de procédure.

C’est avec un petit jour d’avance par rapport au calendrier prévu que l’organisme de standardisation européen Ecma a finalisé la normalisation du format Open XML et qui est désormais référencé “Ecma 376”. L’Open XML est un format ouvert et documenté, basé sur les schémas XML, à l’origine défini par Microsoft. Il accompagne notamment la suite bureautique Microsoft Office 2007 disponible en version licence depuis le 30 novembre 2006 et à partir du 30 janvier 2007 en boîtes et ?M. Open XML assure une compatibilité ascendante avec les formats de documents, dits binaires, jusqu’alors générés sous les précédentes versions d’Office (bien que le XML a fait son apparition dans Office 2003). Ce qui concerne aujourd’hui des milliards de documents dans le monde.

La normalisation de l’Open XML aura nécessité plus d’un an de travail de la part du groupe TC45 et composé de divers représentants des industries informatique (Microsoft, Apple, Novell, Intel, Toshiba), énergétique (Statoil, BP), financière (Barclays Capital) et diverses (Essilor, la Librairie du Congrès américain). Le résultat se concrétise à travers un document de 6 000 pages qui permettront aux organisations et entreprises d’interfacer des applications métiers à travers Office 2007.

Cette certification, dont la validation finale de l’Ecma relevait de la pure formalité de procédure, ouvre désormais à l’Open XML les portes de la standardisation mondiale ISO. Gage de qualité et de pérennité aux yeux des organisations internationales. En effet, une fois la norme ISO obtenue, l’Open XML n’appartiendra plus à Microsoft à proprement parler. Ces évolutions seront poursuivies au sein de l’Ecma et validées par l’ISO. La norme internationale fait donc sauter les risques de ne plus pouvoir lire un document dans le futur à cause de la disparition éventuelle de son format.

Vers l’émancipation des documents

Open XML prendra donc le chemin de l’ISO selon la procédure ISO/IEC JTC 1 accéléré dite “fast track” (laquelle évite la phase de validation du format réalisé par l’Ecma). Une procédure accélérée qui nécessitera encore de nombreux mois avant la délivrance de la norme ISO finale. A l’occasion d’une précédente rencontre, Bernard Ourghanlian, directeur technologie et sécurité chez Microsoft France, confiait que la norme ISO ne serait certainement pas délivrée avant l’été 2007.

Open XML entrera alors officiellement en concurrence avec Open Document Format (ODF), un format XML développé au sein de l’Oasis et qui a obtenu une norme ISO en mai 2006. Néanmoins, l’esprit d’ouverture domine. Microsoft a entrepris le développement de “traducteurs” (sous forme de plug-in pour Office) d’un format à l’autre. Novell et Corel ont de leur côté promis le support des deux format au sein de leurs prochaines versions de suites bureautique. Du coup, les documents s’émancipent des applications qui les créent. Ce qui est bien le but recherché à travers la création de normes internationales. L’avenir dira alors s’il y a de la place pour les deux standards de formats de documents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur