L’OS VSphere 4 de VMware veut pousser les entreprises à bâtir leur nuage en interne

Cloud

La filiale d’EMC met en avant son nouveau système d’exploitation destiné à permettre aux entreprises de virtualiser leurs datacenters dans un “nuage privé”.

Esquissé lors du salon VMWorld qui s’est tenu à Cannes en février dernier, VMWare annonce aujourd’hui officiellement l’arrivée de VSphere 4, le premier système d’exploitation permettant aux entreprises qui le souhaitent de créer leur “private cloud” ou nuage privé. “VMware souhaite que ses clients puissent exécuter leurs datacenters en tant que clouds internes pour qu’ils gagnent en flexibilité et en rentabilité de fonctionnement”, explique Paul Maritz, le P-DG de VMware. Ce système va permettre aux entreprises d’assembler toutes leurs ressources en matériel, serveurs, stockage et réseaux en un nuage sur site.

Fort de trois ans de développement, comme l’a précisé VMware France lors d’une conférence de presse, vSphere 4 est pour la firme américaine un bon point de départ pour convertir les entreprises à la virtualisation et au cloud computing. Il s’agit avant tout de “faire fonctionner toute application, existante ou de nouvelle génération, plus efficacement et avec des niveaux de service garantis”, a précisé la spécialiste de la virtualisation dans un communiqué de presse.

VSphere s’aligne sur Azure, le système d’exploitation pour le cloud computing développé par Microsoft, présenté en octobre dernier, et conçu  pour exploiter des services et des applications capables de s’exécuter à l’intérieur comme à l’extérieur du réseau de l’entreprise.

Rentabilité, baisse des coûts et résilience assurées

Le système d’exploitation conçu “pour réaliser du cloud computing au sein de son propre environnement IT” s’articule autour de différentes couches logicielles de virtualisation, comme vCompute, dédié à la virtualisation du matériel, vStorage, pour la gestion du stockage, et vNetwork pour la gestion du réseau, tout en fournissant des services de disponibilité (clustering) et de sécurité (vSafe).

Les avantages de l’élaboration d’un cloud privé via vSphere 4 sont toujours plus nombreux pour une entreprise : une rentabilité optimisée grâce au taux d’utilisation maximum des ressources disponibles, une meilleure résilience rendue possible par des fonctionnalités d’allocation de capacité ou de basculement à la demande, et une diminution certaine des coûts, le service étant facturé selon l’utilisation.

vSphere 4 est disponible dans six versions différentes, quatre sont destinées aux petites et moyennes entreprises, et deux ciblent les petites entités, qui peuvent les utiliser pour virtualiser trois serveurs physiques, pour un prix de départ de l’ordre de 995 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur