Lotus s’oriente vers la messagerie unifiée

Cloud

L’éditeur a présenté à Berlin de nouvelles fonctions de messagerie unifiée qui seront bientôt intégrées dans son serveur d’application Web Domino. L’enjeu : communiquer de façon transparente par courrier électronique, fax ou messagerie vocale.

Lors d’une conférence LotusSphere à Berlin, la filiale d’IBM a présenté sa nouvelle stratégie en matière de messagerie unifiée. Afin qu’une personne puisse indifféremment consulter ses fax, e-mail et messages vocaux sur un logiciel de messagerie ou sur un organiseur de poche, Lotus a noué deux alliances importantes avec Applied Voice Technology (AVT) et l’équipementier Nokia.AVT est spécialisée dans le traitement des messages vocaux. Cette société a développé CallXpress, une extension client/serveur qui deviendra disponible d’ici la fin de l’année sur Domino/Notes R5 et sur les prochaines versions 6.0. CallXpress permet de relever sur son ordinateur de bureau les messages vocaux déposés par un interlocuteur au téléphone. Au sein du client Notes, des contrôles ActiveX ouvrent un nouveau tableau qui indique la durée du message et affiche des fonctions de base de lecture (avant, arrêt) dont on peut paramétrer la vitesse. A l’instar du courrier électronique, CallXpress permet de renvoyer un message vocal vers plusieurs interlocuteurs en une opération. Plusieurs messages aux formats différents peuvent être combinés facilement, avec par exemple un fax accompagné en fichier joint d’un message vocal. Au sein du tableau de bord de Notes, de nouvelles icônes définissent le type de message arrivé (fax, voix, e-mail, etc.). Autre nouveauté, des filtres permettront de faire suivre certains messages en incluant plusieurs paramètres (format, heure, expéditeur, etc.). Par exemple, le message vocal déposé par un chef d’entreprise sera transmis vers le mobile GSM de son destinataire. Le rapprochement entre réseau téléphonique et réseau informatique exige évidemment un matériel adapté. Pour l’instant, Lotus s’appuie sur les cartes d’interface Dialogic, de la filiale d’Intel, pour le transfert de messages vocaux entre le serveur vocal du réseau téléphonique (réseau traditionnel ou PBX en entreprise) et le réseau informatique relié au client Notes. Lotus s’annonce ouvert aux cartes d’interfaces d’autres constructeurs, lorsqu’elles seront disponibles. Toujours dans le domaine de la téléphonie, Lotus s’est allié à Nokia pour que les appareils sans fil puissent exploiter des applications sous Domino, via Internet ou en réseau local intranet. Assurant la promotion des serveurs de la marque finlandaise, la filiale d’IBM s’appuiera sur leur compatibilité WAP (Wireless Access Protocol) pour que les mobiles puissent lire l’e-mail ou utiliser le Web. Le premier signe concret de ce partenariat est la commercialisation de Mobile Services pour Domino 1.0. Cette solution permet l’envoi et réception de courrier électronique via un réseau sans fil. Elle permet aussi de consulter des bases de données Domino, à l’aide des navigateurs allégés développés par la société Phone.com.Pour en savoir plus : http://www.lotus.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur