Lotus Translation utilise les interprètes du Web

Cloud

Lotus Translation Components traduit à la volée les applications Web basées sur Domino. Cette solution “plug and play” relie ces applications à des moteurs de traduction comme aux services Web des serveurs d’application tels que Websphere d’IBM.

Le service de traduction de Lotus veut apporter la capacité à traduire automatiquement et dans plusieurs langues les pages des sites Web. Et intégrera Domino comme le serveur d’applications Websphere. Construit autour de trois composants ? Domino Translation Object, Translation Service Gateway et la base de données de configuration distante de statistiques ? Lotus Translation Components veut intégrer en continu les services de traductions à l’environnement de développement Domino. Aussi, les architectures ouvertes de Domino comme celles de Lotus Translation Components permettent le support synchronisé de divers services, qu’il suffit de choisir sans avoir à changer la structure générale et l’implémentation.

Comment tout cela fonctionne ? Translation Connectors relie les applications Domino aux services de traductions via les Translation Components de Lotus. La version 2.0 de Lotus Components est disponible en téléchargement depuis www.lotus.com/international. Et la boite à outils de Lotus Translation sera disponible au second trimestre 2000. Les prix des Translation Connectors et des moteurs de traduction varieront en fonction du nombre de langues utilisées (par paire) ou du nombre de mots traduits dans l’année.

Pour en savoir plus : Lotus France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur