Luc Chatel soutient l’essor des solutions de paiements sans contacts

Mobilité

Le secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation lance un forum dédié aux technologies NFC dites sans contacts pour la téléphonie mobile.

Le gouvernement français veut encourager le développement des technologies NFC. Les systèmes Near Field Communication permettent l’échange de données entre deux appareils sans contact physique mais à des distances très réduites (quelques centimètres).

Le 26 mai, Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, a lancé le premier “forum des services mobiles sans contact”. Il s’agit d’un projet industriel qui a pour objet de “rassembler l’ensemble des industriels concernés et des associations de consommateurs, pour qu’ils étudient et proposent des solutions aux questions techniques, réglementaires et économiques liées à la mise en oeuvre des services mobiles sans contact“. A cette occasion, Luc Chatel en a profité pour saluer la création de l’AFSCM (Association Française du Sans Contact Mobile) par l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile.

Concrètement, un appel à projets visant à soutenir le développement d’applications sur le secteur des solutions sans contacts sera lancé avant la fin de l’année. Les technologies NFC s’inscrivent essentiellement dans les services de transports, de paiement et de fidélité clients. Le marché des transactions réalisées à partir d’un téléphone portable est notamment estimé à 34 milliards de dollars d’ici 2011.

Gemalto, Bouygues Télécom et Orange sur les rangs

Certains acteurs n’ont pas attendus que le gouvernement s’intéresse aux nouvelles technologies pour prendre position. En France, Bouygues Télécom et la RATP ont lancé une expérimentation similaire depuis 2006. Orange est également sur les rangs, notamment à Nice, Caen et Bordeaux.

Encore plus rapproché à l’actualité, Gemalto vient ainsi d’annoncer un accord dans ce sens avec l’opérateur Telecom Italia Mobile (TIM) sur la ville de Trente. Le spécialiste de la carte à puce sécurisée va fournir à l’opérateur des applications de transports embarquées dans la carte SIM des terminaux mobiles afin de faciliter l’accès aux transports publics des abonnés de TIM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur