L’UE ouvre les fréquences radio aux services orientés haut débit mobile

Mobilité

Considérant la directive GSM comme obsolète, la Commission européenne veut
l’abroger pour libérer le spectre radio jusqu’ici réservé à ce standard.

La Commission européenne s’apprête à abroger la directive GSM de 1987 pour libérer de larges bandes de fréquences radio pour les services de données mobiles et multimédias avancés.

La Commission a déclaré dans un communiqué officiel que la directive GSM était “obsolète en ce sens qu’elle empêchait les technologies sans fil de nouvelle génération plus sophistiquées d’utiliser la bande de fréquences actuellement réservée aux services GSM”.

Sous réserve d’approbation formelle par le Parlement Européen et par le Conseil des ministres de l’UE, ces mesures devraient être en vigueur avant la fin de l’année.

“Le spectre radioélectrique est une ressource économique essentielle qui doit être gérée d’une manière appropriée à l’échelon européen afin de libérer le potentiel de notre secteur des télécoms”, a déclaré la commissaire européenne en charge des télécommunications Viviane Reding.

“Cette proposition (…) augmentera la concurrence en matière d’utilisation des bandes de fréquence et permettra aux citoyens européens d’accéder plus facilement aux services multimédias.”

Les projets de la Commission ne signent par pour autant la fin des services GSM. La proposition autorisera simplement de nouveaux services qui coexisteront avec le GSM dans les fréquences 900 MHz et 1800 MHz.

Les propositions s’inscrivent dans le cadre d’un vaste projet de réforme des règlements européens en matière de télécommunications dont le but est de promouvoir une utilisation plus souple du spectre.

Elles sont également en droite ligne avec la politique de la Commission européenne sous l’autorité du président José Manuel Barroso en faveur d’une meilleure réglementation. Ces propositions ont été préparées après consultation d’experts nationaux en radiofréquences et en référence aux études techniques menées par l’Association européenne qui fédère les autorités nationales de gestion du spectre et des télécommunications.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 26 juillet 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur