L’UE prône un recyclage trop cher selon l’ICER

Régulations

Le groupement industriel ICER prévient l’Union Européenne que sa vision du recyclage informatique coûtera 5 milliards de francs par an.

Selon les professionnels de l’ICER (Industry Council for Electronic Equipment Recycling), une directive européenne sur le recyclage risque de générer un véritable gâchis, et d’engendrer jusqu’à 5 milliards de francs de dépenses par an.

Le texte européen souhaite réduire les dommages environnementaux causés par les déchets électriques et électroniques. Chaque année, six millions de tonnes de déchets électroniques sont produits. Rien qu’en Grande-Bretagne, on estime à un million le nombre de PC non valorisés. En conséquence, la directive européenne demande aux vendeurs informatiques de reprendre les vieilles machines quand ils en vendent des neuves. Pour Joy Boyce, présidente d’ICER, cette solution ferait monter le prix des nouveaux produits. “Mieux vaut se concentrer sur les déchets de l’électronique qui ont le plus grand potentiel de nuisance pour l’environnement”, explique la présidente. Selon Jon Godfrey, directeur commercial d’une société de recyclage, la directive est inapplicable en l’état actuel. Déçu par son contenu, il regrette le manque de clarté de la directive concernant la nature du recyclage, et critique son peu d’ambition. Selon lui, exiger 5% de matériaux recyclés dans les PC neufs revient à demander “trop peu, trop tard”.

Pour en savoir plus : http://www.icer.org.uk.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur