Lufthansa vend des billets aux enchères sur eBay.fr

Mobilité

La compagnie aérienne a placé 50 lots de billets d’avion à partir d’un euro. Elle a été pionnière pour ce type de distribution.

Lufthansa France lance une opération évènementielle d’enchères sur des billets d’avion sur eBay.fr. Du 25 avril au 1er mai, la compagnie aérienne propose sur le site d’enchère une vente de 50 lots de 2 billets davion aller-retour avec une mise à prix initiale d’un euro.

“Les billets proposés n’entrent pas dans la catégorie invendus”, assure Thierry Arnould, directeur marketing France chez Lufthansa. Il est vrai que les destinations (Pékin, New York, Delhi, Istanbul?), les heures de vols et les périodes proposées (mai, juin, juillet?) ne reflètent pas cette idée. Les internautes pourront enchérir sur ces destinations au départ de sept aéroports en France (Paris Charles de Gaulle, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Strasbourg et Toulouse).

Chaque lot correspond à deux billets Lufthansa en classe Economique pour une destination donnée et à dates fixes. Les taxes d’aéroport ne sont pas inclues et les billets sont ni remboursables, ni échangeables.

Ce n’est pas la première fois que Lufthansa France aborde le concept des enchères en ligne. Dèjà dans la période septembre 1998 mai 1999, la compagnie aérienne avait mené des sessions d’enchères express sur des billets d’avion. Les internautes devaient se rendre sur le site Lufthansa.fr à un jour donné et à une heure donnée pour participer aux négociations “en live”. Une formule “vente flash” que la compagnie aérienne avait vulgarisée à la même période en Allemagne.

Développement d’opérations avec des marques

La collaboration entre Lufthansa et eBay France n’est pas nouvelle non plus. La compagnie aérienne d’origine suisse avait monté une opération similaire avec le site d’enchères il y a trois ans mais le volume des billets mis en enchères était moindre (une dizaine de lots pour deux personnes).

eBay France développe de plus en plus des partenariats avec des marques, notamment en leur proposant des espaces shopping dédiés. Les constructeurs informatiques Hewlett-Packard (HP) puis Packard Bell (groupe NEC) se sont déjà montrés séduits mais Lufthansa n’a pas encore décidé de monter un “corner” permanent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur