L’US Air Force bouscule son état-major pour répondre aux cyber-attaques

Cloud

L’armée de l’air américaine érige un cyber-commandement pour se préparer à la
guerre du cyber-espace.

A l’heure où le chef de la diplomatie française suscite la polémique en parlant d’une éventuelle “guerre” contre l’Iran, l’état major américain de l’US Airforce se prépare lui à partir en guerre contre une toute autre menace. L’armée de l’air américaine vient de mettre sur pied un “cyber-commandement “, chargé de prévenir et de lutter contre les “cyber-attaques”, à savoir les attaques contre les réseaux et les systèmes de communication numériques du pays.

Sa création a été annoncée à l’occasion du soixantième anniversaire de cette institution. Dans un communiqué, le général Moseley, chef d’état-major de l’US Air Force, inclut le cyber-espace dans les espaces protégés par la force aérienne : “Nos importants pionniers et capitaines de la puissance aérienne? représentés ce jour par le “Heritage Group” ? ont posé les jalons de notre mission : voler, combattre et gagner, d’abord dans l’air, puis dans l’air et dans l’espace, et maintenant dans l’air, l’espace et dans le ‘cyber-espace’ “.

Potentiel de 10 000 emplois

La création du cyber-commandement intervient au lendemain de révélations sur des attaques contre des cibles institutionnelles américaines (mais aussi françaises), apparemment menées par des “hackers” utilisant des connexions chinoises.

Dans un premier temps, cette entité sera domiciliée sur la base aérienne de Barksdale en Louisiane. Des articles de la presse américaine font toutefois état d’une concurrence acharnée entre plusieurs villes américaines pour accueillir la structure définitive, susceptible de créer près de 10 000 emplois.

Gageons que les nouvelles recrues seront organisées en une multitude de ” cyber-patrouilles” , supervisées par des “généraux virtuels”. Les ” cyb er-assaillants” n’ont qu’à bien se tenir?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur