L’US Navy achète le super-calculateur d’IBM

Cloud

Le bureau de l’US Navy du ministère de la Défense américain vient d’offrir 18 millions de dollars à IBM, pour l’un des super-calculateurs les plus puissants au monde. Le calculateur permettra aux bateaux de la Navy d’éviter des déboires en mer.

IBM a déclaré que le système, au nom de code de «Blue Wave», sera le plus puissant du ministère de la Défense et le quatrième au monde.

Le super-calculateur de l’US Navy, capable d’effectuer 3 trillions (3 mille milliards) de calculs par seconde (2 teraflops), fonctionne avec 1 336 processeurs Power 3. Le RS/6000 SP d’IBM possède aussi 1 336 terabytes (milliers de gigabytes) de RAM et 17 terabytes de disque dur.

Le super-calculateur va permettre de modéliser les profondeurs des océans, la hauteur des vagues et les températures, permettant ainsi aux météorologistes d’améliorer les prévisions de tempêtes en mer. Les modèles vont aussi aider les scientifiques à prévoir le comportement des océans et seront utilisés pour améliorer les recherches et les sauvetages des navires de la flotte, a expliqué IBM.

Landry Bernard, directeur technique du Bureau océanographique de la Navy au Centre spatial de Stennis, où est hébergé le système, a déclaré : “Les avantages sont énormes pour la recherche et le développement au ministère de la Défense, car il nous permettra des avancées significatives dans des domaines scientifiques indispensables pour assurer la défense de la nation”

En 1999, IBM est passé leader sur le marché traditionnel des super-calculateurs. La société possède pratiquement 30% de ce marché, au sein duquel on compte environ 250 calculateurs, valant entre 2 et 100 millions de dollars l’unité, voire plus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur