L’usage de Firefox repart à la hausse en Europe

Cloud

En décembre, le navigateur alternatif libre a encore grignoté quelques points sur son concurrent Internet Explorer.

Mozilla Firefox reprend du poil de la bête. Après avoir connu depuis juin 2007 une période de stagnation autour de 27,7 %, accentuée par une chute à 27 % en octobre, la part de marché européenne du navigateur alternatif à Internet Explorer s’établissait à 28 % en fin d’année. Selon l’étude réalisée par Xitimonitor à partir de 112 018 sites web audités du 1er au 30 décembre 2007.

En décembre, le navigateur au panda rouge a vu son utilisation progresser dans 90 % des 32 pays européens audités. Si la Finlande est toujours en tête du pays le plus utilisateur avec 45,4 %, c’est en Estonie que le navigateur connaît sa plus forte progression avec près de 2 points à 37,3 %.

Taux inférieur à la moyenne en France

La part de marché du navigateur de la Fondation Mozilla diminue dans 3 pays mais dans des proportions moindres : le Danemark (-0,6 point), l’Ukraine (-0,3) et les Pays-Bas (-0,1). “Ces deux derniers pays sont aussi ceux où la part de visites de Mozilla Firefox est la moins élevée en Europe sur décembre 2007“, souligne les auteurs de l’étude. Firefox y est respectivement présent à hauteur de 16,6 % et 14,7 %.

A noter que le taux d’utilisation du navigateur en France (25,8 %), en Espagne (21,5 %), au Portugal (21,4 %) en Italie (21,7 %), en Norvège (19,7 %), en Suède (26 %) et au Royaume Uni (17,2 %) reste inférieur à la moyenne européenne. La Finlande (45,5 %), la Pologne (42,4 %), la Slovaquie (41,2 %) et la Hongrie (40,3 %) sont les pays les plus fidèles à Firefox.

Sur un an, Firefox a gagné près de 5 points en passant de 23,1 % en décembre 2006 à 28 % fin 2007. Une progression qui s’effectue naturellement sur le dos du leader. En décembre 2007, Microsoft Internet Explorer a cédé 0,9 points. Il occupe cependant 66,1 % du terrain. Soit 2,4 fois plus de visites que son challenger. Opera arrive en troisième position (3,3 % en légère progression de 0,1 point) suivi du navigateur d’Apple Safari (2 % soit +0,1 point également) puis Netscape (0,5 % stable).

Internet Explorer reste le leader incontesté

Si IE reste le leader incontesté, sa crédibilité n’en reste pas moins malmenée auprès des internautes. Alors que Firefox 2 constitue 93 % des visites toutes versions confondues, IE7 n’est utilisé qu’à hauteur de 46 %. “Internet Explorer 7 a nettement plus de mal à convaincre face aux anciennes versions IE“, analyse l’étude. La version 7 est pourtant disponible depuis octobre 2007.

Il sera donc intéressant de vérifier l’attrait de Firefox 3 dont la bêta 3 est imminente et la version finale attendue “pour le premier semestre” selon Tristan Nitot, président de Mozilla Europe. De son côté, Microsoft promet de mieux respecter les standards du Web avec la version 8 d’IE attendue dans l’année également.

L’Europe constitue le second territoire des utilisateurs de Firefox après l’Océanie (31,1 %). En Amérique du Nord, le navigateur ne convainc “que” 21 % des internautes, soit à peine mieux que les 20,2 % d’Amérique du Sud. L’Afrique et l’Asie sont au coude à coude avec respectivement 16,6 % et 16,5 % de part de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur