L’usage des fils RSS reste encore peu répandu

Mobilité

Selon Yahoo US/Ipsos Insight, au moins 68% des internautes ignorent le principe des fils RSS. Mais certains les utilisent à leur insu.

C’est entendu, une minorité d’internautes utilisent consciemment les fils RSS (Really Simple Syndication), qui permettent d’agréger ses sources d’information favorites sur une interface unique de consultation. Mais une plus large proportion d’utilisateurs du Net les ont adoptés sans le savoir à travers des espaces personnalisés comme My Yahoo et My MSN. C’est l’un des principaux enseignements issus du livre blanc diffusé par Yahoo US, réalisé en août 2005 avec le soutien d’Ipsos Insight (*).

Les fils RSS doivent encore développer leur notoriété : 88% des internautes interrogés ignorent leur existence. Et parmi ceux qui déclarent connaître le principe, seuls 4% exploitent cet outil de veille d’information.

Une proportion de convertis tacitement plus importante

Voici pour les faits bruts. Mais l’étude d’Ipsos affine son approche du marché. L’institut d’étude considère que 27% des personnes interrogées utilisent la technologie RSS sans le savoir à travers des espaces personnalisés comme My Yahoo ou My MSN. Dans cette configuration statistique, 4% seraient des experts en fils RSS, 27% seraient des utilisateurs “non éclairés” de fils RSS et il resterait encore une large proportion d’internautes à éduquer (69%).

Autre nouvel usage qui est encore plus largement méconnu : le podcasting (qui permet de lire en ligne des fichiers audio à partir de fils RSS). 72% des internautes interrogés déclarent ne pas connaître cet outil. Et dans la proportion de ceux qui le connaissent, seuls 2% déclarent manier le podcasting.

Belle percée de Firefox pour l’usage des fils RSS

Parmi les lecteurs RSS les plus connus, il n’est pas étonnant que My Yahoo (cité par 52% des personnes qui utilisent, de manière consciente, ce type d’outil) et My MSN (27%) se distinguent. Mais la performance de Firefox et de sa fonctionnalité LiveBookMarks (les fils RSS peuvent être consultés directement à partir du navigateur) est à signaler avec un taux de 47%. Le service d’Apple Safari RSS obtient un score honorable de 21%. Quant aux applications dédiées (Bloglines, NewsGator, News Crawler), ils obtiennent des taux situés entre 9 et 11%.

La nature des informations sélectionnées dans les fils RSS est aussi instructive : la très grande majorité des utilisateurs adoptent cet outil pour consulter les informations nationales ou internationales. 23% l’utilisent pour jeter un coup d’oeil sur les blogs et 11% l’ont adopté pour suivre les podcastings.

(*) RSS-Crossing into the Maintream. Etude présentée en octobre 2005 et réalisée entre le 10 et le 22 août 2005 sur un échantillon de 4 038 internautes interrogés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur