Lutte anti-piratage : le Royaume-Uni veut sa loi Hadopi

CloudRégulations

Peter Mandelson, ministre du Commerce et de l’Industrie britannique, pousse une loi contre le téléchargement illégal sur le modèle du texte français.

Va-t-on exporter le modèle Hadopi au Royaume-Uni ? Peter Mandelson, ministre du Commerce et de l’Industrie britannique, prépare une loi relative à la lutte contre le téléchargement illégal.

En cas de récidive après avertissement par courrier, l’internaute pourrait voir son abonnement Internet suspendu. Cela ne vous rappelle rien ?

Des premiers éléments sur ce projet de loi étaient sortis fin août par le quotidien The Guardian.

Le gouvernement britannique voudrait aller vite. Il prévoit une adoption du texte dès avril prochain.

Lord Mandelson a repris à son compte les estimations de l’industrie musicale : seulement un fichier sur vingt serait téléchargé de manière légale.

Parallèlement, le secteur de l’industrie musicale et les fournisseur d’accès Internet seraient amenés à collaborer pour mener en commun une campagen de lutte anti-piratage.

A l’instar des débats survenus en France, les ayants à droit britanniques pousse les fournisseurs d’accès Internet à agir contre le téléchargement illégal mais les opérateurs télécoms locaux comme BT rechignent à endosser une casquette de policiers du Web.

A lire également : dossier spécial : Loi anti-piratage : avis de tempête


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur