De Lydia à N26 : ces FinTech qui intègrent Apple Pay dans leur offre

Apps mobilesE-paiementMarketingMobilité
fintech-apple-pay

Tandis que Lydia et N26 annoncent la disponibilité prochaine d’Apple Pay pour leurs clients, l’intégration est effective chez la néobanque Starling.

Les FinTech, levier de diffusion pour Apple Pay en Europe ?

On est tenté de répondre par l’affirmative au vu des initiatives officialisées à quelques heures d’intervalle par Lydia, N26 et Starling.

Tandis que le premier évoque une intégration « plus tard cette année » et le second, « dans les prochains mois », la jonction est déjà effective chez le troisième, à condition de disposer de la dernière version de l’application mobile.

starling-apple-paySur iOS*, un bouton a été ajouté pour lier directement la carte Starling (une MasterCard prépayée) à Apple Pay. La néobanque britannique souligne par ailleurs que l’association peut être faite « virtuellement » ; en l’occurrence, avant même que la CB « physique » ne parvienne à l’utilisateur par voie postale.

Des arguments qui ne sont pas de trop au Royaume-Uni, où Apple liste 25 institutions financières partenaires parmi lesquelles Barclays, HSBC, Lloyds et Metro Bank.

La concurrence est moins forte en France, où les principaux acteurs à prendre en charge Apple Pay sont le groupe BPCE – Banque Populaire, Caisse d’Épargne – pour les porteurs de certaines cartes Visa et Carrefour Banque pour les détenteurs de certaines MasterCard. Edenred, exploitant de la marque Ticket Restaurant, est aussi dans la boucle, au même titre qu’Orange Cash.

Le groupement Paylib, qui porte la solution de portefeuille électronique du même nom lancée en septembre 2013, n’est pas étranger à cette inertie. D’autant plus que le service, initialement limité aux achats en ligne, inclut depuis peu une fonctionnalité de paiement sans contact.

lydia-apple-payC’est dans ce contexte que Lydia annonce son intention d’ouvrir les vannes d’Apple Pay pour sa MasterCard prépayée lancée l’an dernier dans le prolongement de son app mobile.

Du côté de N26, présent sur 17 marchés avec « plus de 300 000 utilisateurs », les annonces s’enchaînent sur ce volet, après l’Italie au mois de mai (Apple Pay y sera lancé « cette année ») et l’Espagne début juillet (lancement « à la fin de l’année »).

* Android Pay est dans les tuyaux « pour les prochains mois », affirme Starling.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur