M-gaming : un gros chèque pour Playtika racheté par un consortium chinois

Apps mobilesEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingMobilitéSocial Media
playtika
4 2

Propriété du groupe américain Caesars, le studio Playtika (et son jeu de machine à sous virtuelle Slotomania) bascule en Chine. On retrouve Jack Ma (fondateur d’Alibaba) dans le deal.

La Chine adore les studios de développement de jeux sur terminaux mobiles (m-gaming et ses déclinaisons social gaming ou smart gaming…). Alors que le groupe Internet chinois Tencent vient de prendre possession du studio Supercell (cédé par SoftBank), une nouvelle opération d’acquisition démontre l’engouement actuel.

Un consortium d’investisseurs et d’industriels ayant des intérêts dans le gaming en Chine vient de prendre possession de Playtika. Montant du chèque : 4,4 milliards de dollars.

Le studio de développement de jeux était tombé en 2011 dans le giron de la division interactive du groupe casinotier américain Caesars (soit un an après la création de la société d’origine israélienne).

Parmi les acheteurs côté chinois cités dans le communiqué, on trouve l’influente firme Shanghai Giant Network Technology (Giant), Yunfeng Capital (fonds de Jack Ma, fondateur d’Alibaba), China Oceanwide China Minsheng Trust Co, China HF Holdings et Hony Capital Fund.

Méconnu en France, Playtika constitue pourtant une pépite dans son domaine de prédilection. Son jeu phare s’appelle Slotomania, une machine à sous virtuelle (sans engagements financiers réels sauf lorsqu’il s’agit d’acquérir des packs de jetons supplémentaires).

Selon Le Figaro, Playtika revendique 6 millions de joueurs par jour dans le monde pour sa gamme de jeux et a réalisé un chiffre d’affaires de 725 millions de dollars en 2015.

La société dispose d’un effectif global de 1300 salariés. Au-delà de son siège historique à Herzliya (Israël), ses équipes de développement sont réparties dans neuf pays : Argentine, Australie, Biélorussie, Roumanie, Ukraine, Canada, Etats-Unis et Japon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur