Isis : le projet “m-paiement” repoussé aux Etats-Unis

Marketing
smartphone-carte-m-paiement-mobile-banque

Alternative au porte-monnaie électronique Google Wallet, le projet Isis, monté à l’initiative des opérateurs télécoms américains, devait démarrer à la rentrée.

Aux Etats-Unis, le projet Isis, du nom d’un consortium autour du paiement mobile et concurrent du Google Wallet, prend du retard. Il n’émergera pas avant 2013.

Fruit d’une alliance sacrée entre trois opérateurs télécoms américains (AT&T, T-Mobile USA et Verizon Wireless), cette solution s’appuie sur la technologie sans contact NFC (Near-Field Communication).

Elle vise à démocratiser le m-paiement, soit le virement électronique de fonds depuis un téléphone, en guise d’alternative à la carte bleue.

Mais le projet, resté à l’état d’embryon technologique, a du plomb dans l’aile.

Au printemps dernier, il avait été décidé, pour diverses contrariétés restées floues, d’un report de six mois en rapport au calendrier initial.

Alors que le lancement initial des premiers pilotes était prévu le 21 septembre à Austin (Etat américain du Texas) et Salt Lake City (Utah).

A l’heure actuelle, le calendrier de déploiement est mis entre parenthèses. Nous referons le point en octobre. Mais plusieurs centaines de partenaires sont déjà dans la boucle pour nos premières expérimentations“, résume  Jaymee Johnson, Responsable marketing du projet Isis interrogé par Reuters.

AT&T, Sprint et Verizon Wireless auraient en outre des velléités d’expansion à d’autres villes des Etats-Unis, courant 2013.

Pour Isis, ce retard à l’allumage intervient sur fond de crise entre opérateurs et fournisseurs de services (Google avec son Wallet, Visa avec payWave, etc.), accusés de profiter des réseaux mobiles pour déployer leurs solutions, sans contrepartie.

Parmi les mesures adoptées en rébellion, le blocage pur et simple des applications sur les smartphones des consommateurs finaux.

Ce fut le cas pour le porte-monnaie électronique de Google, qui a été lancé officiellement le 20 septembre 2011 sur le smartphone Nexus S mais bloqué par Verizon Wireless.

Crédit image : Shutterstock – 3Dstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur