M2M : Edelia automatise la relève des compteurs d’eau et d’électricité

Cloud

L’opérateur français de téléservices utilise les passerelles Machine-to-Machine de la société eDevice pour offrir des services de suivi automatisé des consommations d’énergie.

La technologie du Machine-to-Machine (ou M2M) peut être utilisée dans de nombreux secteurs d’activité pour faciliter la communication entre des objets dits “communiquants” et des serveurs distants (voir édition du 10 avril 2006). Edelia, une filiale d’EDF et du Crédit Mutuel, en offre un nouvel exemple. Cette société a adopté les passerelles M2M de l’éditeur français eDevice pour lancer deux nouveaux téléservices. Dénommés Tranquilelec et Tranquileau, ils permettent de transférer au jour le jour les indices des compteurs d’électricité, d’eau ou de gaz depuis le domicile des utilisateurs jusqu’aux serveurs de traitement d’EDF.

Concrètement, les passerelles eDevice sont placées à domicile. Elles enregistrent automatiquement les indices qu’elles reçoivent par radio depuis les compteurs d’eau, de gaz ou électricité. Elles les transmettent ensuite sur Internet via le modem ADSL du client ou via un réseau GPRS. Un middleware fourni par eDevice (IDeMS) enregistre alors les données et les transmet vers les serveurs d’analyse des consommations Edelia. En cas d’anomalie ou d’écarts anormaux de consommation, le consommateur est alerté via son canal de communication préféré (e-mail, SMS, téléphone ou Web).

Basé à Mérignac, eDevice emploie une vingtaine de salariés. En 2001, cette société a levé 13 millions d’euros auprès d’un groupe d’investisseurs comprenant 3i, ABN Amro, LCF Rothschild et La Compagnie Financière Edmond de Rothschild.

Le M2M pour la surveillance du rythme cardiaque des patients?

Depuis sa création en 1999, eDevice a “développé des logiciels embarqués permettant à des processeurs standards d’effectuer des tâches spécifiques comme l’envoi de mails?”, explique Stefan Gonnet, son directeur marketing. Ces applications agissent comme des modems embarqués permettant de relier un objet au web.

En Italie, une solution d’envoi de données eDevice est intégrée par Becap/Q&S dans des PDA destinés à effectuer un contrôle à domicile de la tension cardiaque des patients. En France, RSIalarm utilise également une solution eDevice pour des équipements permettant de transmettre des fichiers multimédia vers des centraux de télésurveillance. En Corée du Sud, l’équipementier BGTech fournit quant à lui aux automobilistes des détecteurs GPS intégrant un module eDevice de mise à jour des positions GPS par Internet.

Sur son marché, eDevice est, entre autres, en concurrence avec l’Américain Echelon Corporation. Depuis 2000, celui-ci équipe les compteurs de l’électricien italien Enel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur