CloudGestion cloudM2MOpérateursRégulationsRéseaux

M2M : un marché toujours en pleine expansion

M2M
0 0

Selon une étude IMS Research, le marché des connexions cellulaires M2M (Internet des objets) devrait passer de 107 millions en 2011 à 326 millions en 2016.

Le marché des connexions cellulaires M2M devrait exploser dans les prochaines années à l’échelle mondiale. Son volume devrait passer de 107 millions de connexions en 2011 à 326 millions en 2016.

C’est ce que rapporte IMS Research (désormais propriété de IHS) dans son World Market for Cellular M2M Connectivity Services – 2012 Edition.

Le marché du M2M, ou Internet des objets, représente une opportunité de croissance pour les opérateurs alors que la concurrence sur les offres mobiles et la difficulté à tirer de la valeur de leur réseau réduisent toujours plus leurs marges et, donc, leurs bénéfices. Ericsson ne s’y trompe pas quand il prévoit, peut-être avec ambition, 50 milliards d’objets connectés à la fin de la décennie.

Plusieurs facteurs jouent en faveur du développement du M2M. L’offre, aujourd’hui aboutie, des plates-formes et outils va accélérer le développement des applications machine-to-machine. De nouveaux modèles économiques devraient en émerger, combinés à la baisse des prix des composants et services.

Un mouvement également entraîné par des initiatives gouvernementales, comme le projet eCall de la Commission européenne dédié au renforcement de la sécurité routière.

Les nombreux projets autour des « villes intelligentes » (smart cities) bardées de capteurs en tout genre qui devront communiquer leurs données en temps réel (ou pas) en constituent d’autres exemples, note Silicon.fr.

Autant de marchés auxquels les opérateurs ont tout intérêt à prendre part. Pas seulement en tant que fournisseurs de tuyaux (ou de fréquences dans ce cas), mais en tant que fournisseurs de services et prestataires de services M2M managés.

IMS Research évalue entre 10% et 30% la valeur de la gestion de la connectivité dans l’ensemble de la chaîne de valeurs du M2M. Les opérateurs auront tout intérêt à étendre cette valeur en apportant des services à valeur ajoutée en direction des développeurs et des utilisateurs finaux, notamment en passant des partenariats avec fournisseurs de services applicatifs.

« Les opérateurs mobiles ne fournissent pas seulement des services de connectivité sur le marché du M2M mobile, mais relient de plus en plus entre eux les acteurs de l’écosystème M2M, y compris les fournisseurs et les développeurs – et cela profite au marché dans son ensemble », estime Sam Lucero, analyste principal chez IMS.

« Les exemples de ce rôle proactif des opérateurs mobiles vont de la fourniture de modules au développement de partenariats avec des fournisseurs de plates-formes et de solutions pour réduire la complexité globale de la chaîne de valeur. »

Objets Connectés

Image 1 of 6

HAPIFORK, la fourchette connectée
Conçue par Jacques LEPINE et Fabrice BOUTAIN, HAPIFORK est une fourchette équipée de capteurs, capable d'évaluer notre vitesse d'ingestion de la nourriture. Le but ? Tout simplement nous réapprendre à manger lentement, condition sine qua non à une bonne digestion ! Commercialisée environ 200 euros avec un programme de nutrition qui prendra la forme d'une application pour smartphone, HapiFork ne se limite pas au marché européen. Ses concepteurs sont en effet invités au Cosumer Electronic Show de Las Vegas au pays pour présenter cette fourchette connectée conçue en France. Une technologie slow food au pays des fast food ? Pour découvrir ce paradoxe, rendez vous sur : http://www.hapilabs.com/

Quizz : Vous parler couramment le langage du Web ?

 

Crédit image : Copyright Kladej-Shutterstock.com