Mac : montée en puissance d’USB 2.0 ?

Mobilité

La découverte d’un chipset Nec dans les actuels PowerMac laisse à penser qu’Apple a prévu le passage de ses machines à l’USB 2.0 depuis le début de l’année 2003. Certains fournisseurs tiers proposent déjà des produits USB 2.0 compatibles Mac.

Moue de Jonathan Rubinstein lors de la dernière MacWorld. A la question “Apple s’intéresse-t-elle à l’introduction de la norme USB 2.0 ?”, l’intéressé a en substance laissé l’impression à Derrick Storry, de nos confrères d’Oreilly, que la firme avait bien d’autres chats à fouetter. En fait, si l’homme a bien fait mine de ne pas s’intéresser à la question du journaliste, c’est pour une bonne raison. Ce que n’a pas voulu révéler le vice-président de l’Ingénierie Matérielle à notre confrère, c’est que sur le papier, l’actuel PowerMac , mis à jour à la fin du mois de janvier (voir édition du 29 janvier 2003), pourrait bien être doté de tout ce qu’il faut pour faire fonctionner l’USB 2.0 ! La question a donc été réglée par le faiseur de Mac depuis début 2003. C’est Create Mac, un e-fanzine coréen, qui a levé le lièvre dans son édition du 15 avril, en dévoilant le chipset de NEC chargé de rendre les PowerMac compatibles USB 2 ! La puce en question, numérotée PD720101, a bien été implantée sur la carte mère de la machine professionnelle. Immédiatement, les lecteurs d’XLR8YourMac se sont mis en quête de pilotes de cartes USB 2.0 fournis par des producteurs tiers pour voir s’ils parvenaient à utiliser les débits supérieurs fournis par le chipset. La puce de NEC est en effet aussi bien capable de piloter les flux USB 1.1 (qui atteignent au mieux 1,5 Mo par seconde) que de gérer les flux USB 2.0 (qui atteindront jusqu’à 60 Mo/s). Autant dire que tant les actuels périphériques USB que les périphériques intégrant la norme 2.0 pourraient être utilisés par les PowerMac. L’utilisation du conditionnel est subordonnée à l’apparition de pilotes, car si pour le moment le chipset en question dispose bien des pilotes Windows (XP, 2000, 98/SE/Me), il n’en va pas de même pour ce qui est de Mac OS X (la dernière version du PowerMac ne fonctionne pas sous Mac OS 9 sans bidouille). Le chipset de NEC a été certifié 2.0 par le forum d’implémentation de l’USB et peut être utilisé sur des cartes mères, des cartes PCI ou une interface Cardbus.

D’autres fournisseurs de périphériques ont suivi

Les produits USB 2.0 ne manquent pas sur Mac depuis près de trois ans déjà : c’est notamment Orange Micro qui a popularisé l’introduction de cette interface par la commercialisation de cartes PCCard utilisables dans les PowerBook et de cartes PCI destinées à la mise à jour de PowerMac. C’est dès l’année 2000 (en juin) qu’Orange Micro a annoncé trois produits pour Mac : un hub, une carte PCI et une carte combinant USB 2.0/FireWire. L’esprit de pionnier de cette firme est allé jusqu’au développement de pilotes destinés aux Mac tout autant sous Mac OS 9 que sous Mac OS X. Les pilotes d’Orange ont depuis été réutilisés par d’autres fabricants de produits USB 2.0. En France, Orange est représenté par le distributeur Apacabar. Et la montée en puissance de ces périphériques sur Mac s’avère véritablement en cours : d’autres fournisseurs de périphériques ont suivi dans la voie initiée par Orange. Belkin, un autre fournisseur de connectique, s’est lancé presque en même temps qu’Orange sur le marché (voir édition du 25 octobre 2000) et propose depuis le début de l’année un hub quatre ports USB 2, garanti à vie, et compatible Windows et Mac. Belkin propose également d’autres produits compatibles Mac, comme des hubs de poche pour portables. Mais la caractéristique principale de tous ces produits est qu’ils ne fonctionnent avec Mac OS X qu’après l’installation d’un pilote pour USB 2.0 (celui d’Orange Micro). Il manque donc bien un support natif de ce standard dans le système d’exploitation Mac OS X avant qu’il puisse être proposé au public.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur