Mac GIMP future bête noire de Photoshop ?

Mobilité

GIMP, pour GNU Image Manipulation Program, est la réponse des développeurs Linux au manque de logiciels de traitement de l’image dans leur environnement. Une application très puissante qui fonctionne désormais sous Mac OS X. Les avancées semblent telles que le logiciel Photoshop d’Adobe pourrait, à terme, en trembler.

Ecrit par Peter Mattis et Spencer Kimball pour combler un immense manque de logiciels de retouche d’image et d’outils de dessin sous Unix, GIMP – d’abord appelé General IMP (Image Manipulation Program) – s’est retrouvé converti en Gnu IMP à la faveur des contributions multiples des développeurs du monde Linux. Il s’agit en fait d’une application très puissante fonctionnant sur la base de modules, de pilotes et d’extensions. Les fonctionnalités du programme peuvent ainsi en profiter à mesure que de nouvelles extensions apparaissent. Développé sous X11 dans le monde Unix, GIMP est véritablement une application de ce monde, encore appelée application X. Rien à voir directement avec Mac OS X, si ce n’est que celui-ci, une fois un logiciel d’affichage de fenêtres X-Window installé, est théoriquement en mesure de faire tourner GIMP. Mais les versions fonctionnelles d’X-Window ont mis du temps à être disponibles et GIMP s’en est trouvé retardé.

Les travaux de portage sur Mac OS X ont été très importants, surtout depuis l’arrivée du système d’exploitation en mars. Les avancées se sont surtout accélérées à partir d’avril, lorsqu’il a été possible de faire tourner une version sur Mac. Mais l’effort de la communauté ne s’est pas arrêté là : avec XFree86 et quelques outils, GIMP fonctionne de manière stable sur Mac. La cohabitation avec Aqua se fait désormais sans problème. Reste que l’installation de cette pièce maîtresse n’est pas des plus aisées pour le néophyte. Pour cette raison, GIMP est plutôt à recommander aux experts. Mais un installeur est en préparation et devrait être prêt pour la réunion des hackers du Mac, la très célèbre MacHack !

Un concurrent potentiel pour Photoshop

Beaucoup de travail reste à faire, mais les fonctions de retouche ou de rendu d’images, de conversion de formats, de manipulations complexes ou de travail sur des documents en masse font de GIMP un concurrent potentiel pour le maître de ce segment, Photoshop d’Adobe. Ce travail de portage de la communauté libre reste chaotique et se fait par à-coups, mais les outils sont là et GIMP apparaît comme l’une des pièces maîtresses déjà disponibles des applications X. Manquent bien sûr support et notoriété de firmes, mais son arrivée sur Mac est une des raisons qui laissent à penser que le monde des éditeurs de logiciels sera fortement secoué par l’adoption de Mac OS X.

Pour en savoir plus :

* Le site officiel de GIMP (en anglais)

* Le site officiel de GIMP pour Mac (en anglais)

* Le registre des pilotes pour GIMP (en anglais)

* GIMP fonctionnant sur Mac OS X (en anglais ? capture d’écran)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur