Mac OS X 10.1.5, dernier arrêt avant Jaguar

Cloud

10.1.5. Tel est le nom de la dernière mise à jour de Mac OS X. Certes, Puma est utilisable, mais à condition de s’armer de patience et de persévérance. Il lui manque un nombre important des fonctionnalités trouvées dans Mac OS 9 par exemple. 10.1.5 se propose d’améliorer l’expérience utilisateur. Le grand chambardement aura lieu avec la prochaine version : Jaguar.

Surprise ! Pas de coup d’éclat pour la mise en ligne de la cinquième mise à niveau de la version Puma de Mac OS X : l’archive a été postée sur le Web en fin de soirée européenne mardi 4 juin. Près de 22 Mo à télécharger avec la promesse d’une amélioration sur quelques points précis : le support de quelques périphériques (les nouveaux appareils photo Canon, Nikon, quelques unités de stockage), l’amélioration d’applications (Mail et Sherlock), de la sécurité et de l’utilisation des réseaux (AFP, le partage de fichiers), de WebDAV permettant un accès plus aisé à iDisk, l’amélioration des langues asiatiques (coréen). Enfin, deux fonctionnalités font surtout toute la valeur de l’application : le support de la 2D et de QuickTime pour l’accélération sur les cartes graphiques Rage Pro d’ATI et le fait que les applications Carbon spécifiquement mises à jour peuvent utiliser la technologie d’anti-aliasing Quartz afin d’atteindre un meilleur niveau d’affichage. Cette fonctionnalité devrait être disponible sous peu sur la suite Office v.X que Microsoft vient tout juste de mettre à jour (et qui annonçait l’imminence de 10.1.5), mais dont la version française n’avait toujours pas été mise en ligne mercredi 6 juin.

Cette modification signifie que l’ensemble des Mac équipés de cartes ATI de ce type devrait pouvoir en profiter. On compte parmi eux les PowerBook G3 “Wallstreet” ou les “Lombard”, iBook, iMac ou PowerMac Beiges. L’ajout de cette caractéristique est donc clairement destiné à satisfaire la demande des clients d’Apple qui lui ont intenté un procès pour publicité mensongère concernant la compatibilité de Mac OS X et de ces machines. D’après MacOsRumors, l’ajout de la compatibilité avec la carte graphique d’ATI marque une différence non négligeable : “Sur un iBook Tangerine tournant sur un G3 à 300 MHz, doté de 96 Mo de mémoire et d’une ATI Rage Mobility de 4 Mo de mémoire vidéo sur un bus AGP 2X, la différence de performances est impressionnante. Même les tâches ordinaires comme le démarrage sont clairement plus rapides de quelques secondes et les fonctions à hautes intensité comme la vidéo plein écran en 800 x 600 n’ont plus rien à voir”.

Des améliorations de performances qui restent à démontrer

A voir… Car nos propres essais n’ont pour l’instant pas démontré de vélocité supplémentaire. Seule différence de taille sur un nouvel iBook blanc (voir édition du 2 mai 2001) tournant à 500 MHz et doté d’une carte ATI Rage Mobility équipée de 8 Mo de RAM, la réactivité du système et de quelques applications comme Internet Explorer ou Word semble bien meilleure. La machine ne montre plus de temps de latence importants à l’affichage. Reste qu’il faudra attendre des tests de performances plus poussés pour s’en assurer.

Cette version de Mac OS X sera sans doute la dernière avant Jaguar, la version 2 du nouveau système (voir édition du 7 mai 2002) qui doit apporter aux utilisateurs pléthore de fonctions jusqu’ici essentiellement disponibles sous Mac OS 9.x. Sa sortie verra l’enterrement définitif du classique système d’Apple (voir édition du 7 mai 2002), dont la répétition a déjà eu lieu à la conférence des développeurs en mai dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur