Mac OS X : de Puma à Jaguar…

Cloud

La firme de Cupertino serait en train de préparer des mises à jour mineures des deux systèmes d’exploitation qu’elle continue à maintenir. Les efforts se porteraient essentiellement sur des améliorations du support du matériel. En jeu, la mise à niveau de Mac OS X et l’amélioration de Classic, pour que l’environnement de compatibilité fonctionne aussi vite que Mac OS 9.x. Une mise à jour majeure pourrait apparaître d’ici l’été 2002.

Apple serait en train de serrer les boulons de ses deux systèmes d’exploitation, Mac OS 9.x et Mac OS X, afin d’en faire des outils de plus en plus présentables. Non pas qu’ils ne le soient pas, mais les deux produits sont intrinsèquement liés et demandent une interopérabilité marketing et fonctionnelle suivie : Mac OS X ne pourra pas être accepté s’il ne propose pas une véritable valeur ajoutée d’usage et Mac OS 9.x, base de l’environnement Classic, doit progresser pour devenir aussi performant seul qu’en tant que tâche dans Mac OS X. Une gageure que tenteraient de soutenir les ingénieurs d’Apple, selon Think Secret. Ainsi le “vieux système” en version 9.2.2 serait quasiment prêt, tandis que Mac OS X aurait atteint un niveau de préversion 10.1.2 destinée aux développeurs. De quoi préparer une nouvelle mise à jour majeure, Mac OS X 10.2. Cette version, pour l’instant connue sous le nom de code “Jaguar”, succèdera donc à Puma (voir édition du 12 septembre 2001), l’actuel 10.1. Elle pourrait bien être celle que l’on trouvera en standard sur les machines frappées de la Pomme à partir du mois de mars, ainsi que l’aurait laissé entendre le vice-président marketing produit de la firme, Phil Schiller (voir édition du 28 novembre 2001). Il se murmure qu’elle pourrait être présentée à MacWorld San Francisco en janvier.

Détails sur les mises à jour

La version Mac OS 9.2.2 permettrait de disposer des pilotes ATI et nVidia, du FireWire, de l’Ethernet, de l’USB et d’OpenGL. La mise à jour pèserait près de 21 Mo. Du côté de Mac OS X en version 10.1.2, une liste partielle des améliorations comprend l’accès au volume Windows depuis le Finder, un réglage de problèmes du protocole AFP, la résolution de difficultés à l’impression rencontrées sur des documents Word ainsi que le processus de copier/coller, bien lent dans certains cas. La version aurait également subi des révisions de FireWire, de l’Ethernet, de l’USB, du logiciel Image Capture et du support des CD-RW. Ces réglages de pans entiers de code ne sont pas insignifiants, malgré leur dénomination de “mise à jour mineure” : l’enjeu de ces améliorations pour Apple est d’arriver à proposer deux systèmes d’exploitation utilisables parfaitement et en parallèle. Mac OS 9.x parce qu’il restera utile encore longtemps, soit seul, soit en tant que tâche Classic dans Mac OS X. Et ce dernier parce qu’il doit trouver et convaincre son public le plus rapidement possible. Ses fondations, les optimisations qui y ont été apportées et les services qu’il apporte aux utilisateurs de Mac en font une pièce marketing de choix susceptible de provoquer la mise à jour ou le remplacement de nombreuses machines et de susciter l’intérêt d’une population autre que celle des utilisateurs du Mac. De nouvelles rumeurs (organisées par la Pomme ?) sur la progression du travail des artisans du code de Cupertino ne seraient donc pas surprenantes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur