Mac OS X en vedette lors d’une conférence BSD

Cloud

La grand-messe de la communauté BSD a eu lieu à San Francisco du 11 au 14 février derniers. Un invité était incontournable : Mac OS X (et Darwin). Une petite délégation Apple était sur place. Pas d’annonce mais du concret.

Système d’exploitation en sources libres, comme Linux, BSD est une des briques fondamentales de Mac OS X. Normal, il était déjà présent dans NextStep. Comme cela lui arrive plusieurs fois par an (aux Etats-Unis et en Europe), la communauté BSD s’est réunie pour faire le point sur le marché et présenter quelques aspects techniques. Avec cette fois-ci, une place non négligeable occupée par la Pomme et son système. Apple, avec Mac OS X, prend de plus en plus de place dans le monde Unix/BSD. Des ingénieurs et responsables du constructeur s’étaient déplacés afin de démontrer la puissance et l’intégration de BSD dans le système Apple. Depuis la sortie d’OS X, Apple essaye d’inciter les développeurs à porter leurs applications Unix/Linux et BSD sous OS X.

Dans les sessions techniques, les participants ont eu droit à une conférence de Louis G. Gerbarg sur la synchronisation avancée dans Mac OS X et tout spécialement dans le multiprocessing et le temps réel. Techniques indispensables dans les applications ayant besoin de calculs massivement parallèles, par exemple dans les calculs scientifiques ou industriels. Wilfredo Sanchez, bien connu des utilisateurs Darwin (la couche “libre” de Mac OS X), a partagé son intervention avec Kevin Van Vechten pour expliquer le processus de démarrage d’OS X. Ce serait certes une bonne idée qu’un développeur se penche sur la question d’accélérer le boot système.

Des applications BSD sous Mac OS X

Apple cherche à convaincre les développeurs Unix/BSD de porter leurs applications sous OS X. Pour faire dans le concret, Ernest Prabhakar, autre ingénieur d’Apple, a animé un atelier technique traitant du portage des applications BSD sur OS X. Car si les applications BSD sont normalement aisément portables sous OS X, les développeurs risquent de rencontrer différentes difficultés. Comme OS X n’est pas un pur système BSD, il faut s’adapter à la structure du système et aux différentes bibliothèques de programmation. Malgré les difficultés de portage, les développeurs BSD peuvent profiter d’un marché de plusieurs millions d’utilisateurs potentiels.

BSD intéresse essentiellement les développeurs et les entreprises, les différentes déclinaisons BSD constituant d’excellents serveurs. Son implémentation dans OS X et le portage d’applications pourraient être un argument supplémentaire pour l’adoption de Mac OS X dans les entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur