Mac OS 9 patauge dans sa riposte anti-hackers

Cloud

Un trou de sécurité dans MacOS 9 permet à un pirate de s’infiltrer dans un Mac doté d’une connexion permanente à Internet. Apple a publié un correctif…lequel fait planter les machines.

L’ouverture à marche forcée de Mac OS 9 à Internet a un inconvénient : elle expose davantage le système d’exploitation aux assauts des pirates et autres indiscrets qui en voudraient à votre disque dur. Apple l’a reconnu, il est possible à un utilisateur mal intentionné d’envoyer des paquets de données vers un Mac et de récupérer des fichiers à l’insu de leur propriétaire. La preuve en aurait été fournie par l’universitaire américain John Copeland, professeur du Georgia Institute of Technology. Equipé d’une connexion permanente à Internet, l’enseignant aurait remarqué que des paquets de données de 29 octets appelaient régulièrement son Mac, qui renvoyait en retour vers un mystérieux destinataire des paquets de 1,5 Ko.

Conscient de la faille de MacOS 9, Apple a réagi en publiant un petit programme correctif. Celui-ci est destiné aux machines susceptibles d’être piratées. Les ordinateurs concernés sont uniquement ceux qui disposent d’une adresse IP fixe, qui va de paire avec une connexion permanente à Internet. Bref, seuls les Mac équipés d’un modem câble ou ADSL sont touchés. Les utilisateurs d’un modem traditionnel (56K ou moins) ne sont pas concernés. Le public est donc restreint en France, surtout pour l’ADSL en raison d’incompatibilité entre les matériels Apple et l’une des normes adoptées par France Télécom pour sa technologie à haut débit (voir édition du 20 décembre1999).

Cela dit, des utilisateurs se sont déjà plaints du correctif d’Apple. Selon plusieurs sites américains, le patch baptisé Open Transport Tuner fait planter l’ordinateur ou empêche la connexion à Internet. On relève aussi des problèmes répétés dans l’utilisation du navigateur. Bref, il semble qu’Apple aura livré un peu trop vite son patch. L’une des parades aux plantages serait de le supprimer. Un renoncement qui reviendrait à accepter de s’exposer aux visites de curieux mal intentionnés.

Pour en savoir plus : L’Open Transport Tuner d’Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur