Mac OS X en diffusion restreinte ?

Mobilité

Les plus fervents utilisateurs de Mac se sont précipités, le 29 septembre dernier, dans les rayonnages pour mettre la main sur une copie de Mac OS X, qu’il s’agisse de la version de mise à jour ou de la version complète. Panique aux Etats-Unis : nombre d’utilisateurs n’ont pas trouvé le logiciel. Les revendeurs avaient été approvisionnés avec parcimonie. Et en France, les situations variaient selon les revendeurs.

Pas de problème de réapprovisionnement pour Mac OS X (voir édition du 26 septembre 2001) d’après l’un des plus gros revendeurs de la place parisienne, le groupe Motek-CLG. Le réassort semblait se dérouler comme d’habitude depuis le début de la semaine. Les revendeurs n’ont toutefois pas reçu nécessairement leur lot de logiciels au même moment, l’approvisionnement des magasins ne se réalisant pas nécessairement toujours en fin de semaine. De plus, Apple n’a pas fourni en logiciels tous les revendeurs. L’application se trouvait toutefois bien dans les rayonnages de la Fnac parisienne des Halles en milieu de semaine, et samedi 29 septembre, la Fnac Micro du Boulevard Saint-Germain à Paris voyait défiler les aficionados du Mac dès son ouverture à 10h. La mise à jour 10.1 y était bien disponible. Ce n’était pas forcément la même chose chez tous les revendeurs et dans toutes les villes de France. A Marseille, par exemple, seuls quelques dizaines d’exemplaires de la mise à jour avaient apparemment été fournis aux revendeurs Apple de la ville. A Bordeaux, les revendeurs disposant du CD se comptaient sur le doigt d’une main (!). Lyon comme Montpellier ont pu disposer de quelques copies également. Toutefois, dans la plupart des cas, les fanatiques ont dû adopter un plan de repli sur le début de la première semaine d’octobre, ce qui a amené les plus fervents à voir rouge sur certains sites francophones. La diffusion de la toute nouvelle mouture de Mac OS X et plus spécifiquement de sa mise à jour était donc sous contrainte dès le début de son lancement. Rien à voir toutefois avec les Etats-Unis, où certains utilisateurs impatients ont parcouru des dizaines de kilomètres sans pouvoir mettre la main sur une seule copie du CD.

Nos confrères de MacCentral indiquaient pourtant le 28 septembre que les revendeurs avaient reçu des exemplaires de chacun des différents CD commercialisés et qu’ils entendaient les mettre sur le marché le samedi 29, comme prévu par Apple. Une politique qui n’a pas forcément été suivie partout, certains utilisateurs indiquant sur quelques forums, aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis, qu’ils avaient pu se procurer une copie de Puma (voir édition du 18 septembre 2001) un jour avant le lancement officiel. Le samedi, pourtant, certains utilisateurs américains ont tenté de faire la chasse à la copie de mise à jour, sans succès. Une situation que quelques utilisateurs français ont apparemment connue. Le lancement de la mise à jour majeure de Mac OS X s’est donc réalisé différemment selon les lieux, les plus gros revendeurs et les réseaux agréés de la firme de Cupertino ayant été privilégiés. Les informations concernant le retard de la mise à disposition des CD ou la présence de quantités limitées se sont succédé en partie sur le week-end ainsi qu’en début de semaine. La présence de la mise à jour dans les magasins indépendants restait sujette à caution à travers les Etats-Unis, mais aussi en France aux premiers jours de son lancement. Des rumeurs indiquent que les commandes pour certains revendeurs auprès d’Apple ont dû être limitées en nombre à la demande même de la firme. Il se dit que ce lancement chaotique aurait été induit par le choix tardif de la copie dite “Gold Master” (l’originale, ayant reçu le bon à tirer), en raison du retard de mise au point du lecteur de DVD. Cette copie devait être livrée aux premiers jours de septembre, selon le site Think Secret.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur