Mac OS X en standard en mars 2002 ?

Cloud

Le nouvel OS de la firme à la Pomme reste pour le moment un système d’avenir : il n’est pas encore installé sur tous les Mac sortant d’usine. Mais ceci pourrait changer à partir de mars prochain : Phil Schiller aurait indiqué cette date comme période de fin de transition vers le nouvel OS. Un an après son lancement initial !

La firme de Cupertino ne l’avait pas explicitement indiqué : le système d’exploitation du futur (d’Apple, du moins) devait connaître une phase de transition de douze mois avant de devenir l’OS de référence de la firme. De quoi allonger encore plus le temps d’adoption d’un système dont le développement traîne depuis près de cinq ans, sans compter les expériences précédentes… Mais le passage définitif à Mac OS X semble approcher. Selon The Register, Phil Schiller, le responsable marketing produits de la Pomme, aurait indiqué que Mac OS X serait embarqué comme système par défaut sur les Mac dès le mois de mars ! Soit près d’un an après le lancement initial de l’OS, six mois après la version Puma vraiment utilisable (voir édition du 5 octobre 2001), et dix-neuf mois après que la version bêta, dite “préversion”, a été proposée aux utilisateurs pour évaluation. Que de chemin parcouru, et que de modifications effectuées ! Mais le système d’exploitation reste, selon les observateurs, une pièce logicielle en devenir, disposant d’un potentiel impressionnant. Si les mots prêtés à Phil Schiller s’avèrent, il faut donc s’attendre à ce que la mise à jour que proposera Apple à ce moment-là ait été grandement améliorée ! Un lancement en mars correspondrait en fait au délai annoncé par Steve Jobs mais creuserait le fossé avec les annonces d’Apple en 2000, qui avait plutôt laissé entendre que Mac OS X serait lancé en janvier 2001 et qu’une fête serait organisée à l’été pour soutenir le lancement commercial du produit. Aucun événement particulier n’a marqué le lancement de Mac OS X, la firme à la Pomme ayant plutôt fait profil bas pour le moment, face au manque de logiciels tournant effectivement sur la nouvelle plate-forme, bien que l’implication de l’industrie soit réelle (voir édition du 9 janvier 2001). Le lancement de Mac OS X en standard sur les machines modifiera beaucoup la donne : il marquera les véritables débuts de l’OS auprès du grand public, qui n’a pour le moment pas accédé à l’interface graphique et aux subtilités induites par l’utilisation de cet Unix. Il interviendra également à peu près au même moment que le lancement de Photoshop prévu pour le printemps.

L’X a encore des progrès à faire

Pour le moment, les machines vendues par la firme sont dites dotées de Mac OS X. Aux côtés de Mac OS 9.x, faut-il entendre, même si la présentation du vénérable système d’exploitation a disparu du site de la firme ! Quand elles seront dotées de Mac OS 9.x aux côtés de Mac OS X, les difficultés ne manqueront pas d’apparaître ! Par exemple, quand on reçoit des pièces jointes par courrier électronique, certaines d’entre elles ne sont pas reconnues par le système. Seule l’extension permet de disposer d’un indice quant à l’application à utiliser ! La modification de l’extension permet au système de reconnaître le fichier et de lancer l’application ad hoc. Pas très Apple ! Mais d’autres détails méritent d’être travaillés : le tableau d’économie d’énergie dans les Préférences système n’est pas aussi complet que celui de Mac OS 9.x et ne permet pas de réaliser des réglages fins pour faire durer la batterie sur les portables. Une pièce manquante du puzzle que les utilisateurs de PowerBook et d’iBook ne manqueront pas de faire remarquer. Apple pourrait même en profiter pour implanter un système de désactivation des ressources drainant l’énergie de ses portables, comme le réseau AppleTalk, très “bavard”, ou la carte Airport, gourmande ! Faisons confiance aux utilisateurs pour déceler et pour faire remarquer encore à Apple les insuffisances de X. Même si la plupart des fonctions de base sont bien là, nombre de détails et de fonctions de fond demeurent en devenir et méritent d’être encore travaillées. Le passage de Mac OS X au stade de système par défaut n’est donc pas une mince affaire. Apple se sera sans doute évité les foudres de bien des utilisateurs en programmant de retirer Mac OS 9.x du service sur une période étalée dans le temps et en proposant des machines “bicéphales”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur